Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 09:51

Après les baumes à lèvres et les crèmes pour les mains, je vais te parler d’un autre indispensable de l’hiver, la crème pour le corps.

 

DSC02276.JPG

 

 

 

Tu auras peut-être remarqué que sur la photo, il y a 6 produits. En fait, je viens de décider de te parler de l'un d'entre eux dans un autre billet... Toutes mes confuses!

 

M'hydrater le corps, c’est une étape que j’ai tendance à zapper, car le matin, je suis souvent en retard - je préfère mille fois partir maquillée qu’hydratée - et le soir, j’ai souvent la flemme. Du coup, j’ai troqué mes laits hydratants traditionnels pour des produits un plus sympas, dont l’odeur et la texture me motivent plus à me tartiner.

 

 

 DSC02278.jpg

 

 

 

Nivea Soft

 

Quand je parle de produits traditionnels, je pense notamment à celui-ci. Simple, efficace, mais pas fun !

 

 

  DSC02277.jpg

 

 

Hammam Imperial -  Les Cosmétiques

 

J’ai craqué pour celui-ci à cause de son odeur de fleur d’oranger dont je raffole. En revanche, c’est un cauchemar en terme d’application. C’est une crème assez fluide, qui rentre très difficilement dans la peau. Il faut en mettre très peu et masser pendant des plombes pour qu’il finisse par pénétrer, à peu près. Impossible de s’habiller tout de suite après. Bref, à part l’odeur, c’est une cata.

 

 

DSC02279.jpg

 

 

Sephora - Lait corps très hydratant

 

C’est mon cadeau d’anniversaire de la part de Sephora.  C’est un lait assez épais qui à une odeur assez neutre, qui hydrate bien et qui s’applique très rapidement. Je l’ai mis dans ma trousse de toilette de sport pour m’hydrater vite fait après la douche et il remplit bien sa fonction.

 

 

DSC02280.jpg

 

 

 

Yes To Carrots -  Beurre Corporel

 

Mon chouchouuuuuuuuuu! J’adore ce truc ! Son odeur douce et poudrée me rend dingue. Quand je l’utilise, je passe les heures qui suivent à m’auto renifler, parce qu’en plus, l’odeur tient facilement une journée. Côté texture, c’est un beurre, assez épais donc,  mais qui fond rapidement dans la peau. Et aussi, j’ai oublié de te dire qu’il sent hyper bon.

 

DSC02281.jpg

 

 

The Body Shop beurre corporel au Karité

 

Un sérieux challenger au beurre  Yes To Carrots, les deux produits étant en fait très similaires, tant en termes de texture que de famille d’odeur.  Celle-ci est un peu moins prononcée et tient moins longtemps, mais je l’aime vraiment beaucoup  aussi.

 

 

Voilà à quoi j’ai carburé ces derniers temps. Je vais finir mes produits tranquillement avant de passer à des textures plus légères et ressortir mes huiles avec l’arrivée de beaux jours.

 

Et toi, tu t’hydrates avec quoi en ce moment ?

 

 

Repost 0
Published by AnneK - dans Revue
commenter cet article
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 08:30

  Après les baumes à lèvres, c’est au tour des crèmes pour les mains de se faire crash-tester.

 

DSC02269.JPG

 

 

Il faut dire qu’en hivers, tu ne veux pas avoir les mains d’un paysagiste qui vient de déroncer un buisson sans gant, tu as intérêt à les hydrater un minimum. 

 

DSC02270.jpg

 

 

Elisabeth Arden – Eight Hour cream (pour les mains)

 

Cette crème est dans la lignée directe des autres produits de la gamme culte d’Elisabeth Arden qui se résume en deux mots: efficace et odorant.

Elle est vraiment hydratante, réparatrice, elle pénètre vite et bien sans être collante, mais elle sent cette fameuse odeur de la crème de huit heures en version originale. Pour certains, c’est rédhibitoire. Pour ma part, je ne suis absolument pas fan de l’odeur mais je trouve qu’on finit par s’y habituer. Surtout, elle est tellement efficace que les jours de grand froid,  j’m’en fou qu’elle pue : elle répare vraiment bien et c’est ce qui compte.

 

 

 

DSC02271.jpg

 

La Sultane de Saba -  Crème hydratante pour les mains

 

J’ai reçu cette crème que je ne connaissais pas du tout dans une box, et autant te dire que ce fut une très belle découverte. La couleur brune de la crème est surprenante, et surtout très inhabituelle. Son odeur d’ambre et de musc est également particulière, mais c’est typiquement ce que j’aime : elle sent le savon, le propre. Elle pénètre instantanément et laisse un fini sec et velouté sur les mains, sans aucune sensation collante. C’est l’un de mes gros coups de cœur de l’année dans la catégorie.

 

 

DSC02272.jpg

 

 

Topicrem -  Ultra douceur mains

 

Une très bon basic, comme je te l’expliquais ici. 

 

DSC02273.jpg

 

 

Elisabeth Grant – Caviar hand cream

 

De mémoire, j’avais également eu cette crème dans l’une des premières Glossy Box, sachant qu’elle coûte une blinde (35 euros je crois) et qu’elle n’est pas distribuée en France. Elle contient tout un tas d’agent hydratant ainsi que du caviar pour son effet anti-âge.

C’est tout à fait le genre de produit qui ne m’attire pas du tout et que je n’aurais jamais acheté. Il se trouve qu’en fait elle est très bien. Elle pénètre immédiatement et laisse les mains très douces, veloutée, un peu comme celle de La Sultane de Saba, sans laisser de matière sur la peau. Elle n’a pas d’odeur.  Une belle découverte mais de courte durée car j’ai terminé le petit tube.

 

 

 

 

DSC02274.jpg

 

 

The Body Shop  - Crème protectrice au Chanvre

 

Celle-ci, je l’ai eu dans ma valise The Body Shop. Et bien je t’annonce qu’elle envoie du lourd. Si tu as les mains vraiment abimées, gercées par le froid, n’hésite pas une seconde et cours l’acheter. C’est probablement la crème pour les mains la plus nourrissante que j’ai testé. Elle l’est même un peu trop pour moi qui n’a pas les mains particulièrement sèches. Elle laisse un léger fini gras, mais rien de bien méchant, et son odeur de chanvre est très particulière. Elle est idéale pour les travailleurs du bâtiment ou pour les jours de températures polaires, en revanche elle est sans doute un peu too much pour utilisation quotidienne.

 

 

 

DSC02275.jpg

 

 

L’occitane – Crème main peaux sèches au karité

 

Cette crème est probablement le produit le plus connu de la marque L’Occitane. Pourtant, à mon avis, c’est loin d’être le meilleur. Je trouve cette crème trop grasse : même en en mettant peu et en massant longtemps, les mains restent poisseuses pendant un moment, à tel point que je ne l’utilise plus du tout en journée mais seulement le soir au coucher. Elle a une odeur assez forte de lait pour bébé, pas désagréable mais qui pourrait devenir entêtante si je l’utilisais plus souvent.

 

 

Tu connais certaines de ces crèmes ? T’en penses quoi, toi ?

Repost 0
Published by AnneK - dans Revue
commenter cet article
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 12:31

Mois de mars. A cette période de l’année, ma peau est à son paroxysme de la blancheur. Si je m’écoutais, j’achèterais directement une carte de 10 séances d’UV. Mais comme j’ai enfin fini par comprendre que le soleil, c’est mal, je m’abstiens. En revanche, je n’aime toujours pas la pâleur de l’hiver, je trouve qu’elle fait ressortir les défauts et que le corps est beaucoup plus beau lorsqu’il est un peu plus coloré. L’auto-bronzant est donc la solution idéale pour préparer l’arrivée des beaux jours, et surtout, des fringues qui vont avec.

En ce moment, j’utilise la Gelée Auto-bronzante Express Clarins

 

 

DSC02283.JPG

 

D’après la marque :

 

L'autobronzant qui produit un hâle doré naturel, rapidement et sans trace, sans s'exposer au soleil. Gel léger et non gras, il s'applique et sèche rapidement, plus besoin d'attendre avant de s'habiller. Formulé à partir d'extraits de plantes uniques, cet autobronzant entretient la douceur de la peau au fur et à mesure que le hâle se développe. Il s'applique occasionnellement pour un subtil effet doré ou plus fréquemment pour un hâle plus intense. Cet autobronzant longue durée est l'accessoire idéal en toute saison.

 

D’après Annek :

 

Etant donné le packaging cuivré et la mention « Express» dans le nom du produit, je m’attendais à un gel coloré qui teinte la peau immédiatement. Que nenni ! Il  s’agit d’une crème assez fluide et légèrement gélifiée, de couleur blanche translucide.

 

 

DSC02285

 

 

Le produit s’applique vraiment  facilement, il pénètre dans la peau très rapidement sans avoir à masser pendant une plombe. Il n’est pas du tout collant, mais il laisse une sensation de peau bien hydratée. Je peux m’habiller tout de suite après sans problème.

 

Question odeur, c’est souvent ce qui pèche avec les auto-bronzants, celui-ci ne s’en sort pas trop mal. Certes, il laisse une petite odeur d’auto-bronzant sur la peau mais ce n’est pas flagrant, j’ai connu bien pire.

 

La couleur ne se développe pas immédiatement, mais seulement au bout de quelques heures, puis s’intensifie au fil de la journée. L’effet halé, un joli doré,  est bien présent, tout en restant subtil et naturel. Ce produit conviendrait, je pense, aux peaux les plus claires. Il ne laisse aucune démarcation, même en l’appliquant assez rapidement. JeC’est d’ailleurs un des points forts du produit car beaucoup d’auto-bronzants demandent une application minutieuse pour rester imperceptibles.

 

 

 DSC02295.JPG

 

 

L’effet obtenu dure plusieurs jours, et on peut toujours renouveler l’application pour intensifier la couleur.  Pour ma part, je n’en mets que deux fois par semaine, c’est suffisant pour maintenir  cet effet  Ouais-je-reviens-juste-de-8-jours-en-all-inclusive-en-Rep-Dom» .

Un autre point fort du produit c’est qu’il vieillit bien, c'est-à-dire qu’il part progressivement, sans faire de marque. Aucun patch coloré à déclarer, pas même autour de la cheville, dans la semaine qui suit son application.

 

En revanche, mais c’est peut être moi qui ai  la main lourde, le tube de 125 ml ne me permet de faire que 4 applications (corps entier), donc à 24 euros il n’est pas franchement donné.

Et toi tu t’auto-bronzes ou pas ?

Repost 0
Published by AnneK - dans Revue
commenter cet article
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 08:30

Tu as sans doute déjà entendu parler de la Eight Hour Cream, la fameuse crème d’Elisabeth Arden qui servait à l’origine à protéger les sabots de ses chevaux contre les fendillements. Un jour, un petit garçon qui trainait par là s’est blessé au genou. On lui a appliqué cette crème et huit heures plus tard, il était guéri. Bref, ça c’est pour la petite histoire qui explique le nom de cette crème devenue culte.

 

 8heures.jpg

 

Si ce produit faisait l’unanimité quant à son efficacité, la question de son odeur, elle, partageait les avis : soit on aime soit on déteste. La fragrance de cette crème est en effet très particulière, à la fois d’herbes et de médicaments.

 

Depuis que je me suis fait laseriser la face, j’ai du changer mes habitudes en termes de soin car ma peau n’a plus les mêmes besoins, et surtout, elle a été hyper sensibilisée par les brulures.

 

Les premiers jours qui ont suivi le barbecue, j’ai carburé à la Cicaplast de La Roche Posay, mais une fois la cicatrisation avancée, j’avais besoin d’autre chose, pour hydrater ma peau en profondeur.

Quand j’ai repris le travail après quelques jours d’isolement, j’ai opté pour la crème Xeraline des Laboratoires SVR le matin, bien hydratante sans être grasse et qui fait une bonne base de maquillage, ou plutôt de camouflage dans mon cas.

 

Sauf qu’à partir du milieu de l’après midi, ma peau à commencé à tirer et au fil des heures qui passaient, je n’avais qu’une hâte : rentrer chez moi, me démaquiller et mettre une couche épaisse du produit le plus nourrissant du monde pour soulager mon inconfort. Pour le coup, j’ai réellement compris le sens propre l’expression « être mal dans sa peau ».

 

J’en ai essayé plusieurs, qui faisait l’affaire de façon plus ou moins durable, jusqu'à ce que  je pense à cette fameuse crème d’Elisabeth Arden, que j’avais en stock mais que j’avais laissé de côté, justement à cause de son odeur dont je n’étais pas fan.

 

J’ai bien  relu la notice pour vérifier qu’elle n’allait pas d’avantage irriter ma peau abimée :

 

 « Ce baume apaise les petites irritations de l'épiderme. Idéal dans tous les cas où la peau est irritée ou sensibilisée par le froid, le soleil et le vent. Il protège votre visage, vos lèvres et vos mains des gerçures et du dessèchement. Un soin unique et indispensable qui assouplit, répare, protège et soulage ».

 

Etant donné que je méfie quand même, je commence par une petite zone. En l’appliquant, je me rappelle des 4 particularités qui font que jusqu’ à présent, je n’étais pas fan de ce produit que j’avais laissé de côté pendant un  moment :


  • Sa couleur orangé, plutôt inhabituelle pour un hydratant visage
  • Sa texture très épaisse, qui nécessite d’être chauffer sur la peau pour qu’elle finisse par fondre et bien pénétrer dans l’épiderme
  • Son odeur forte d’apothicairerie qui saute au nez dès qu’on l’applique et qui reste
  • Son fini très gras, qui le rend impossible à utiliser en tant que crème de jour

 

 

DSC02255.JPG

 

 

Donc, à priori, ce baume n’a rien pour plaire.

 

Sauf qu’en quelques minutes, ma peau sèche qui me tiraillait, me démangeait, s’est s’apaisée. 

Le lendemain au réveil, ma peau était en bien meilleur état que la veille. Je n’avais plus de desquamation et la sensation d’inconfort des jours précédents avait disparu.

 

Du coup, je l’ai utilisé tous les soirs pendant une semaine, jusqu’ à ce que ma peau retrouve une apparence normale et que je puisse utiliser à nouveaux des produits plus light.

 

Alors cette, cette crème à plein de défauts et elle ne me conviendrait pas au quotidien, mais je t’assure que quand ton épiderme est en détresse, tu passes vite au delà de ses petit désagréments car c’est le produit le plus efficace que j’ai pu tester lorsque qu’aucune autre crème n’est assez nourrissante pour venir à bout des irritations cutanées intenses.

 

Ce qui est sûre, c’est que je vais acheter un tube autre  pour les jours qui suivent mes prochaines séances de laser. Je vais bien sûr prendre la nouvelle version sans parfum, mais très honnêtement, s’il n’y avait que la version originale, je la rachèterai quand même, car entre une crème qui pue et une peau qui fait mal, le choix est très vite fait.

Repost 0
Published by AnneK - dans Revue
commenter cet article
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 08:30

Avant, je n’avais qu’un seul dissolvant. A vrai dire, je m’en foutais un peu, je prenais le premier qui me tombait sous la main au supermarché  dès lors qu’il n’était pas trop cher et sans acétone. Il faut dire qu’avant, je ne mettais que rarement du vernis, ou alors  du très clair, voire transparent.

 

Et puis petit  à petit, je me suis mise à aimer le vernis et à me faire des manucures plus souvent. Aujourd’hui, j’aime toujours les teintes nude mais je porte aussi beaucoup de vernis colorés. Et quand tu commences à taper dans les couleurs flashy, voire les paillettes, tu te rends vite compte que le dissolvant est un indispensable pour garder des mains impeccables, de la pause du vernis, pour effacer là où ca dépasse,  au démaquillage des ongles pour éliminer les vernis les plus tendances.

 

Maintenant j’en ai quatre. C’est beaucoup et je pourrais probablement en éliminer un ou deux, sauf que j’aime bien en avoir un sous la main à tout moment, et que ce petit quatuor m’est utile dans bien des circonstances

 

 

DSC02206.JPG

 

 

Carrefour Les Cosmétiques Dissolvant Doux

 

C’est le fameux dissolvant basique que je continue à acheter régulièrement. Il se trouve dans ma salle de bain et c’est celui que j’utilise le plus souvent, notamment pour chacune de mes manucures bi-hebdomadaires.

 

Dissolvant  Très Doux Sephora

 

C’est  celui que j’emmène avec moi lorsque je pars quelques jours car son petit format prend peu de place dans la trousse de toilette.

 

Bain Dissolvant Express Sephora

 

Celui-ci a fait couler beaucoup d’encre sur la blogosphère. J’imagine que tu connais le principe : tu enfonces ton doigt dans le tube qui contient une mousse imbibée de produit et en quelques secondes, ton ongle est complètement démaquillé. Raison de la polémique sur ce produit somme toute forte pratique : certaines trouvent qu’il abime les ongles. Je dois t’avouer que je n’ai pas d’avis sur la question car je m’en sers que très rarement et seulement dans deux cas : lorsque j’ai mis du vernis pailleté que mon dissolvant classique n’a pas réussi à éliminer totalement (il finit extrêmement bien le boulot), où lorsque que pendant, ou après, une manucure, j’ai foiré un ongle (il permet d’enlever le vernis sur un seul doigt sans toucher les autres). Bourjois a récemment sorti un produit similaire que j’essaierai prochainement.

 

Dissolvant Disques Mavala.

 

Cette petite boite ronde renferme 30 disques pré-imprégnés de dissolvant. Elles sont idéales pour partir en voyage, mais pour ma part, elles sont dans le tiroir SOS de mon bureau (qui contient aussi un collant, un tampax, une brosse à dent, des dolipranes …tu vois le genre), au cas où un vernis foncé s’écaille dans la journée. Je ne supporte pas le moindre accro et je préfère finir ma journée sans vernis du tout qu’avec un rouge écaillé.

 

Et toi ton vernis, tu l’enlèves avec quoi ?

Repost 0
Published by AnneK - dans Revue
commenter cet article
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 08:30

Je ne te parle pas de la barge à queue noire ni de la Gelinotte des bois.  Non, aujourd’hui, je declare la guerre aux capitons, plus communément appelé la culotte de cheval, la cellulite, ou encore le gras du cul.

Parce que même si mon égo est en train d’en prendre un sacré coup, il faut bien que je t’avoue que, malgré une alimentation plutôt équilibrée et une fréquentation quasi quotidienne du club de sport, j’ai la miche celluliteuse.

Et ce n’est pas nouveau, déjà à 16 ans j’avais la fesse capitonnée quand je pincais (sauf que maintenant, je n’ai même plus besoin de pincer).

Bon, ce n’est pas la cata non plus mais chaque année, au printemps, je commence à bloquer dessus et à mettre en place mon plan d’attaque qui commence à être bien rodé.

J’ai essayé pas mal de crèmes au fil des années. S’il est certain qu’aucune ne peut éradiquer complètement la cellulite, certaines fonctionnent vraiment mieux que d’autres.

 

Mon produit préféré  pour déclencher les hostilités, c’est la Percutafeine des  Laboratoires Pierre Fabre.

 

 

DSC02297.jpg

 

Le packaging est moche, elle ne coute pas très chère, elle n’est pas des plus facile à appliquer, n’est pas spécialement agréable à utiliser,mais elle est super efficace.

 

Il s’agit d’un gel transparent, assez épais, dont je me tartine  les cuisses et les fesses deux fois par jours, en massant bien les zones critiques. Idéalement, il faudrait s’auto palper-rouler pour la rendre plus efficace mais j’avoue que je zappe cette étape pour cause de flemme.

 

 

 

DSC02288.JPG

 

Elle reste collante pendant un moment et laisse souvent un film blanc sur la peau, raison pour laquelle je nel’utile qu’à cette saison, quand les pantalons et les leggings sont encore de rigueur. Plus tard dans le printemps, je change pour une crème plus fine, qui ne se voit pas, et qui est donc compatible avec le port des jupes et des shorts.

 

En revanche, je commence systématiquement ma cure anti-gras avec cette crème, que j’utilise pendant environ deux mois. Ensuite, je suis plus open et me laisse tenter pas différentes marques pour entretenir les résultats obtenus avec la Percutaféine. D’ailleurs, j’espère que bien que 60 millions de consommateurs va refaire cette année son banc d’essai des crèmes anti cellulites qui permet souvent de se rendre compte que dans ce domaine aussi,  les crèmes les plus chères ne sont pas forcément les plus efficaces. Le dernier remonte à 3 ou 4 ans, il serait temps de le réactualiser car pas mal de nouveaux produits sont sortis ces dernières années.

Ah oui, un dernier truc, la Percutafeine est homologuée en tant que médicament, ce qui signifie que tu ne la trouveras pas en para mais uniquement en pharmacie. Son prix varie pas mal mais il y a souvent des offres du type deux achetées, une offerte, ce qui fait que tu peux la trouver entre 10 et 15 euros le gros tube de 200 ml.

 

Alors, si tu as une crème efficace à me conseiller pour prendre la relève de celle-ci, je suis preneuse. En revanche, si tu n’as pas la moindre idée que ce qu’est la cellulite parce que tu n’en as jamais eu de ta vie, je te remercie de surtout pas me le dire en commentaire.

Repost 0
Published by AnneK - dans Revue
commenter cet article
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 08:30

Je te l’ai peut-être déjà dit, toutes mes confuses si je radote, je ne porte pas de rouge à lèvre.

 

En revanche, été comme hiver, je me surbaume les lèvres constamment. Il y en un a dans chaque pièce de ma maison, dans mon sac à main, dans ma voiture, au bureau, etc.

 

 

 

 

DSC02227.JPG

 

 

 En ce moment, jutilise ces baumes là et voici ce que j’en pense :

 

 

DSC02216.JPG

 

 

 

 

Disney -  Baume à lèvre à la cerise

 

C’est le plus cosmétiques des tous mes baumes à lèvres : il n’est pas très hydratant, mais comme il est très légèrement rosé, je l’utilise au bureau pour apporter un chouilla de couleur à mes lèvres. L’odeur de cerise est elle aussi assez discrète, il sent le bonbon, en revanche, il n’ pas de goût. Le packaging est super cute. Bref, il est totalement inefficace pour des lèvres très abimées, mais en prévention, ça va.

 

 

 

DSC02209.jpg

 

Kieh’ls – Lip Balm #1

 

Celui-ci, je l’utilise pour la nuit car il est très gras, limite il coule autour des lèvres si t’en mets trop.

Il n’est pas hyper nourrissant mais sur des lèvres en bon état, il permet de conserver leur douceur. Surtout il est incolore, inodore et n’a aucun goût, critères indispensables pour le produit avec lequel je vais dormir.

 

 

DSC02215

 

 

 

The Body Shop – baume au  Karité

 

Je l’ai eu dans ma valise The Body Shop et c’est la première fois que je testais un baume à lèvres de la marque. Et c’est une bonne surprise ! Il est assez épais mais plutôt fondant, hydratant sans être trop gras. Il est très légèrement parfumé au Karité, la même odeur douce que celle du beurre corporel, mais en plus discret je trouve. Je l’utilise quand mes lèvres sont très sèches ou en couche épaisse, un peu comme un masque labial, lorsque je suis à la maison.

 

 

 

 

DSC02210.jpg

 

 

Daniel Jouvance – Baume à lèvres

 

Celui-ci, je t’en ai déjà parlé. Je l’aime beaucoup et le rachète tout le temps par ce qu’il est hydratant sans être trop gras ni épais, et surtout il fait des lèvres hyper brillantes.

C’est la dernière chose que je mets le matin avant de partir travailler.

 

 

 

DSC02211.jpg

 

 

Stick Yes to Carrots

 

J’avais acheté ce stick car je suis fan de l’odeur des produits Yes to Carrots. Malheureusement, ce baume n’ a pas la même odeur que le reste de la gamme, il à même un petit goût pas terrible. Rien de bien méchant, mais moi qui m’attendais à trouverun stick blanc, bien épais à avec cette odeur douce de crème poudrée, j’ai eu tout faux. Je le laisse dans le vide poche de ma voiture, c’est mon baume du feu rouge.

 

 

DSC02213.jpg

 

Stick Carmex à la cerise

 

Celui-là, tu en as sans doute déjà entendu parler. La marque Carmex, très populaire pour ses produits lèvres aux US, était jusqu’à recemment t impossible à trouver en France. Et puis le buzz a commencé quand Colette q’est mis à distribuer ces fameux baumes, en version pot. Maintenant, on les trouve plus facilement sur internet, en différent format et parfum. Moi, j’ai le stick à la cerise et franchement, j’ai bien envie de te dire « tout ça pour ça ! ». Oui, il hydrate et répare très bien, mais pas mieux qu’un autre baume lambda se parapharmacie. Surtout, je trouve son parfum de cerise bien chimique (le baume mickey à la cerise sent carrément meilleur), couplé avec celle du menthol qu’il contient également, donne une odeur et un goût que je trouve assez degueu.

Et cerise sur le Carmex, il picote les lèvres, toujours à cause du menthol, sensation que je trouve fort désagréable.

Bref, ce n’est pas mon préféré. Je le garde dans mon sac en dépannage, mais si j’en ai un autre sous la main, je préfère.

 

 

DSC02214.JPG

 

Uriage Bariéderm Lèvres Baume Isolant Réparateur

 

J’ai découvert ce produit il y a des années, lorsque j’étais sous ce bon vieux Roaccutane. Je trouve que c’est l’un des baumes à lèvres le plus nourrissant et réparateur du marché. Il soulage rapidement les lèvres gercées et les protège bien du froid. Pas de goût, pas d’odeur, c’est un baume simple, efficace et sans chichi.

 

 

DSC02226.JPG

 

Rexaline Hydra LipCare

 

Je l’ai acheté pendant les soldes car il était à – 50%. (à la base, il coutait 20 euros, une blinde pour un baume à lèvre).

Et bien il est pas mal du tout ! C’est le même genre de produit que celui de chez Uriage, à savoir un baume epais et très gras qu’il vaut mieux utiliser le soir car il est impossible d’appliquer une rouge à lèvres par-dessus. Il contient de l’acide hyaluronique qui repulpe légèrement les lèvres et à un gout très discret de miel et de citron qui est plutôt agréable. Au réveil les lèvres sont toutes douces.

 

Je me rends bien compte qu'utiliser 8 baumes à lèvres en même temps, c'est beaucoup et pas vraiment nécessaire, mais je ne peux pas m'en empêcher c'est comme ça. Histoire de me benchmarker par rapport aux autres dingottes des cosmétos, j'aimerais bien que tu me dises combien tu en as d'ouverts en même temps, on ne sait jamais, ce n'est peut être pas si grave!

 

 

 

Repost 0
Published by AnneK - dans Revue
commenter cet article
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 16:28

Outre le fait que je ne me suis pas foulée foulée pour le titre de l’article, je vais te parler aujourd’hui d’un produit qui me place définitivement dans les catégories des snobinardes de la cosmétique, jusqu’au bout des ongles.

 

Parce que mettre 25 euros dans une crème pour les ongles, je suis la première à trouver que c’est n’importe quoi. Sauf que :

 

  • Mon pote Ju la offert à Noël à sa mère qui l’adore
  • J’ai enfin retrouvé des ongles décents  à et je compte bien les garder ainsi
  • J’avais – 20% chez Sephora

 

 

Bref, voila, j’ai craqué pour la fameuse crème pour les ongles à l’abricot de Dior, qui me faisait envie depuis un moment mais que je refusais jusqu'à maintenant d’acheter pour des questions de principe.

 

DSC02229.JPG

 

 

Cette crème, on ne la présente plus, c’est l’un des produits cultes de la marque. Elle nous promet d’assouplir les cuticules, favoriser la croissance des ongles et améliorer leur résistance.

 

Il s’agit en fait d’un baume très épais et collant, de couleur orange, qui sent bon l’abricot, à appliquer sur et autour des ongles, de préférence le soir au coucher pour qu’il agisse toute la nuit.  

 

DSC02307.JPG


Le produit se présente dans une petite boite ronde en plastique de couleur crème, au design sobre et chic,  gravé des initiales CD sur le couvercle.

 

On en prélève un petit peu sur l’index, puis il faut répartir le produit sur chacun des ongles, ce qui demande une technique particulière car cette crème est tellement élastique qu’elle s’étire un peu comme un chewing gum. Ensuite, il faut bien masser pour chauffer la matière afin qu’elle pénètre bien.

 

DSC02308.JPG

 

Surtout, il faut en mette très peu car sinon, gare au bout des doigts poisseux.  Mais du coup, j'imagine que le pot doit durer des mois.

 

C’est aussi une bonne idée de suivre les recommandations et de l’appliquer le soir au coucher, et d’éviter tout contact avec son Iphone, pad d’ordi ou autre écran tactile, immédiatement après l’avoir appliquée.

 

DSC02309.JPG

 

Je l’utilise deux ou trois fois par semaine, entre deux manucures, lorsque je mets mes ongles au repos. J’ai du mal à juger son efficacité car mes ongles sont en bon état en ce moment, mais j’ai l’impression qu’elle y contribue car je n’ai pas eu de cassage ou de dédoublement à déclarer depuis que je l’utilise.

 

Ceci dit, à près de 2000 euros le kilo de crème à l’abricot, on paie surtout le prestige de la marque.

 

Mais c'est jutement ce qui est bien quand on est accro à la beauté: le luxe en cosmétique reste tout de même plus accessible qu’en matière de mode, et il est toujours possible de se faire un petit plaisir comme celui-ci sans trop agacer le banquier.

 

Et toi ton produit de cosméto luxe préfère, c’est lequel ?

Repost 0
Published by AnneK - dans Revue
commenter cet article
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 08:30

Ce mascara, je l’avais reçu une première fois il y a quelques mois dans une box. Je l’avais rangé directement dans mes réserves make up, d’abord parce que j’avais un mascara à terminer et que je n’aime pas en entamer plusieurs en même temps, mais aussi parce que franchement, il ne m’emballait pas des masses : marque inconnue au bataillon, packaging un peu gadget etc.

 

Et puis, je l’ai reçu une nouvelle fois dans une autre box quelques temps plus tard. Comme mon mascara They’re Real de Benefit arrivait en fin de vie, j’y ai vu un signe des dieux des cosmétiques : c’était le moment de l’essayer, mais sans grand enthousiasme ...

 

 

DSC02228.JPG

 

 

 

Je me suis d’abord un peu renseignée sur la marque Bell dont je n’avais jamais entendu parler. J’ai un peu galérer pour trouver des infos au départ car sa distribution reste assez confidentielle en France.

Il s’agit en fait d’une marque Polonaise, leader sur le marché local et très reconnue  dans les pays de l’Est en général. Bell  débarque maintenant en Europe de l’Ouest, notamment en France  via Bell Paris, un site de vente en ligne très clair et plutôt bien foutu, proposant une gamme de make up minéral assez complète à des prix vraiment attractifs.

  

Bref, maintenant que j’en savais un peu plus sur la marque, j’étais prête pour mon crash test.


Concernant le packaging, le design, à la fois glam et rétro, n’est pas sans rappeler celui des produits Benefit ou Too Faced, ça change des tubes de mascara monochromes classiques.

 

Le mascara, qui s’appelle Mascara Wow Crazy Volume, a une brosse avec des picots en silicones, 

 

DSC02263.JPG

 

 

tout comme, notamment, le They’re Real de  Benefit, mais beaucoup plus fine. 

 

DSC02264.JPG

 

 

Je suis donc sceptique sur son effet volumisant, avec une si petite brosse, ça  ma semble compliqué.

 

Et bien figure toi qu’en fait, il est très bien ce mascara. La petite brosse en question te permet de bien attraper tous les cils qui sont, dès la première couche, à la fois séparés, allongés et bien recourbés.

 

DSC02266.JPG

 

Tu sais quoi, j’ai dis Wow !

 

Ce mascara est top. Pour être honnête, il est mieux que mon Benefit, mieux que le Smoky Lash de MUFE qui m’a particulièrement déçue, et mieux que la plupart des autres mascaras que j’ai essayé. Et il coûte une misère : 7,65€

 

Donc en conclusion, la connasse snobinarde de la cosméto que je suis, bourrée de prejugés concernant les marques pas chères, n’aurait jamais acheté ce mascara, et il aura fallu que je le reçoive deux fois via les box pour je me decide enfin à l’essayer, sans conviction. Comme quoi, il faut toujours laisser sa chance au produit.

 

A l’instar des marques telles qu’Essence ou Catrice qui proposent des produits de qualité à moindre prix, Bell est à mon avis une marque qui ne va pas tarder à faire parler d’elle.


Je vais d'ailleurs avoir l'occasion de tester une autre produit de la marque tout bientôt, puisque j'ai reçu dans la dernière Glossy Box un fond de teint matifiant. 

 

Affaire à suivre, donc... 

 

 

Repost 0
Published by AnneK - dans Revue
commenter cet article
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 08:30

Je ne sais pas si c’est pour prendre le contrepied des miniatures reçues dans les box, ou si c’est la crise qui me conduit à me tourner vers des formats plus économiques, mais en ce moment j’achète mes gels douche en taille XXL

 

 

DSC02201.JPG

 

 

Biderma Atorderm Crème Lavante

 

Je crois que ce produit est vendu au rayon bébé des parapharmacies. Il s’agit d’une crème lavante très douce, sans savon ni parabène, idéale pour les peaux très sèches ou sensibles. Je l’ai acheté pour éviter de me savonner trop souvent, car, comme à cause du sport je prends au moins deux douches par jours, je voulais trouver un produit très doux pour éviter de me décaper la peau le matin, alors que je m’étais déjà lavée avec un gel douche classique la veille au soir.

Je l’utilise donc une fois sur deux, en alternance avec un autre.

En revanche, je l’utilise tous les matins pour mon visage. Il est idéal pour nettoyer ma peau sensibilisée par le laser sans l’agresser.

 

Il se présente dans un flacon pompe de 500 ml, très pratique en principe, sauf que, je ne sais pas si c’est un défaut du packaging ou si c’est prévu comme ça, la pompe en question ne délivre que très peu de produit à la fois et  met une plombe à remonter. Du coup, j'ai dévisser la pompe et je fais couler le produit directement dans mes mains.

 

 

Gel douche The Body Shop au Pamplemousse

 

Lors de mon dernier passage chez The Body Shop, ce gigantesque gel douche de 750 ml était soldé pour une misère. Je me suis donc laissé tentée par le parfum du pamplemousse, frais et acidulé, bien tonifiant pour le matin. Contrairement à son copain de chez Bioderma, le flacon pompe de celui-ci fonctionne à merveille et permet de prélever la juste quantité de produit.

 

Ce qui est sûr, c’est que côté gel douche, je suis tranquille pendant un moment.

 

Et toi, tu te laves avec quoi en ce moment ?

Repost 0
Published by AnneK - dans Revue
commenter cet article

Je suis aussi là:

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Annek sur Hellocoton

Tu Cherches Quelque Chose De Précis?

Pub!

120x90_logo_web.gif

pub

Archives

Contact:

Merci!

Rubriques