Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 08:28

Je  suis récemment tombée en rade d’huile démaquillante. Et comme j’ai une idée bien précise de celle que je veux pour prendre la relèv  mais que je ne pourrais pas me procurer avant quelques semaines, je fais sans.

J’avoue que j’ai bien failli craquer et racheter un flacon de l’Huile Démaquillante Lactée d’Edenens que je trouve vraiment très bien en attendant, mais  je me suis rappelée que jusqu’il y a environ deux ans, je n’avais jamais entendu parler de l’huile démaquillante et que je pourrais très bien vivre sans pendant quelques temps.

Ben oui,  car si démaquillage à l’huile est de loin ma méthode préférée aujourd’hui, c’est une technique qui est encore nouvelle en Europe, je me suis dit que cette petite période de pénurie serait l’occasion de redécouvrir la bonne vieille technique du démaquillage à l’ancienne, au lait.

 

DSC03295.JPG

 

J’ai donc fouillé dans mon stock pour y dénicher 4 miniatures de lait démaquillant à tester, histoire de multiplier les impressions. J’alterne ces produits depuis maintenant une dizaine de jours, je les ai donc utilisés plusieurs fois chacun. Ces quatre produits forment en fait deux duos de produits très similaires : Une paire de démaquillants doux plutôt classiques, et une autre de produits bios plus originaux.

 

Payot, Démaquillant Essentiel

 

DSC03300.jpg

 

Ce lait démaquillant est à la fois fluide et onctueux. Il est doux et hydratant grâce à sa teneur en huile de jojoba et beurre de karité. Il a une odeur légère mais très agréable, très dame, qui correspond bien à l’idée que je me fais de l’odeur d’un lait démaquillant. Il n’est absolument pas irritant et doit pouvoir convenir à tous types de peaux

 

Lait démaquillant hydraressourçant Osmoclean Esthederm

 

DSC03298.jpg

 

Celui-ci ressemble assez à celui de Payot du fait de sa formule neutre et  hydratante. Il est très plaisant  à utiliser du fait de sa douceur absolue, de son absence d’odeur marquée, et de sa texture onctueuse. C’est le lait le plus neutre des quatre, un critère plus positif que négatif pour moi qui ne suis pas fan des produits trop typés.

 

Les deux laits suivants forment également un couple très similaires . D’abord par leur appellation « lait soin », ensuite leur certification bio, et enfin par leur composition à base d’huile de jojoba et de lemongrass. Ce deux démaquillants  ont aussi une texture et une odeur de citronnelle  très ressemblantes. Je ne suis d'ailleurs pas certaine de pouvoir les distinguer si je devais faire un test  à l’aveugle.

 

Lait de soin démaquillant Kibio

 

DSC03297.jpg

 

Lait de soin démaquillant C.H.O Nature

       

DSC03299.jpg

 

Je ne suis pas une adepte des produits bio car je suis souvent gênée par leur texture ou leur odeur trop végétale. Si la texture de ces deux laits est plutôt classique, l’odeur de citronnelle (lemeongrass) et un peu trop forte pour moi qui préfère les odeurs neutres. Si en revanche tu es fans des produits  naturels  et des odeurs d’agrumes, tu devrais apprécier ces deux laits démaquillants.

 

Si j’ai eu une préférence pour le lait démaquillant Esthederm pour sa neutralité, il n’en demeure pas moins que je trouve le démaquillage au lait fastidieux. D’abord parce qu’il faut utiliser un démaquillant spécifique pour les yeux dès lors qu’on a un maquillage un tant soit peu chargé. Les produits waterproof par exemple ne s’élimineront pas au lait, qui a d’ailleurs tendance à piquer un peu si on insiste trop sur cette zone.

Ensuite parce qu’il faut s’y reprendre à plusieurs fois pour éliminer tout le maquillage, ce qui nécessite le passage de plusieurs cotons, et donc une durée de frottement de la peau plus longue qu’avec une huile. Enfin parce qu’une fois qu’on a obtenue un coton blanc, et que le démaquillage est sensé être terminé, il faut soit nettoyer son visage avec un gel moussant, soit passé un coton d’eau micellaire pour éliminer le film gras et enlever les dernier résidus de maquillage. Eau micellaire qu’il fait ensuite rincer.

Le démaquillage au lait est donc beaucoup plus long et demande une plus grande quantité de produits qu’un démaquillage à l’huile pour obtenir le même résultat. Et je préfère largement utiliser mes mains qu’un coton sur mon visage.


Je sais que certaines n’ont pas succombé à la technique du millefeuille et préfère toujours le bon vieux lait démaquillant, mais pour ma part, je sais que je ne ferai jamais machine arrière, sauf circonstances exceptionnelles. In huile démaquillante I trust.


Repost 0
Published by AnneK - dans Comparatif
commenter cet article
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 08:29

Certains rituels sont immuables : le matin  je bois un litre de thé, en novembre je déprime, et l’été, je n’utilise que des produits corporels au monoï au à la noix de coco.

Du coup, pendant deux mois, j’écume les enseignes histoire de varier les plaisirs sous la douche et trouver mon chouchou de l’année.

 

DSC03268.JPG

 Je t’avais  fais il y a quelques temps une revue des produits au monoï  qui m’avaient accompagnés cet été. Aujourd’hui, je te présente ceux à la noix de Coco.

Gel Douche Sephora Coco lait.

  DSC03272.jpg

J’ai bien fait de faire le plein de gels douche Sephora pendant les soldes, ils sont plutôt bien réussis, notamment celui-ci dont l’odeur est très douce et délicate. Je craignais qu’il sente la noix de coco chimique et bon marché, mais pas du tout. J’aurais du en prendre plus, tiens.

 

Gel Douche So Bio Etic, Coco et Tiare

 

DSC03273.jpg

 Celui-ci à le mérite d’être bio, ce qui n’est pas  absolument pas un critère de choix pour moi si  c’est son unique qualité, mais c’est aussi le  plus surprenant au niveau de l’odeur. Il sent le jus de coco, le vrai, celui que tu bois dans les caraïbes, lorsqu’on te coupe une noix de coco encore verte et qu’on t’y glisse une paille, au coin d'une rue. Le lait de coco, à ce moment là, est en fait plus une eau, très peu sucrée et à peine parfumée, qui ne ressemble en rien aux parfums ou arômes coco qu’on connait chez nous

Bref, le gel douche coco m’a rappelé mes vacances en Martinique, et ça c’est chouette.

 

Douche crème nourrissante Ushuaia, Noix de Coco des Iles sous le Vent.

 

DSC03271.jpg

 

C’est celui qui m’a le moins emballé car si la texture, crémeuse et bien moussante, est agréable, l’odeur de coco est moins convaincante. Je trouve son odeur pas très subtile, un peu chimique, celle justement que je n’aime pas trop et qui ne ressemble en rien à la noix de coco authentique.

 

Gel douche Exfoliant Laino, Eclat de Coco 

DSC03270.jpg

 

C’est grâce à Karine  que j’ai découvert ce gommage qui est, comme les autres produits de la marque que j’ai essayés, très plaisant  à utiliser et efficace. C’est un gel douche exfoliant qui n’a rien à envier aux « vrais gommages » car ses grains sont suffisamment nombreux pour exfolier correctement. Et il sent très bon, une odeur de coco encore différentes de toutes les autres, plutôt boisée je trouve. Et il n’est pas cher. Shope le si tu peux.

 

Treacle Moon, My Coconut Island, Gel douche et Gel douche Gommant

  DSC03269.jpg

 

Je t’avais déjà parlé de ces produits ici. J’adore cette marque que j’ai découverte tout récemment et j’ai très envie d’essayer les autres parfums proposés. Le graphisme est joli, le flacon pompe du gel douche hyper pratique, les produits sont de bonne qualité et les prix tout à fait corrects.

Treacle Moon, c’est probablement ma découverte de l’été pour la douche. 

 

Repost 0
Published by AnneK - dans Comparatif
commenter cet article
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 08:22

Hier, je te disais que si je pouvais, je porterais des faux-cils tous les jours tellement c’est beau. Sauf qu’il faut :

 

  • du temps pour les appliquer
  • un sacré coup de main pour que le résultat soit réussi
  • un budget car les jolis faux-cils ne sont pas donnés

 

Donc au quotidien, je m’abstiens et je me contente d’un bon mascara pour faire ressortir mes yeux le plus possible.

 

Je suis souvent déçue par les mascaras que j’achète. Je trouve qu’ils tiennent rarement leurs promesses et que la plupart sont réglementaires, mais sans plus.

 

J’ai d’ailleurs remarqué que les mascaras « de luxe » sont souvent les plus décevants car l’effet apporté ne justifie quasiment jamais leur prix. Après le flop du Smoky Lash de Make Up Forever, l’échec de l’Effet Faux Cils d’Yves Saint Laurent, et le bide de celui de Laura Mercier, J’ai décidé d’arrêter de mettre plus de  20 euros dans un produit qui ne les vaut pas et c’est dans les rayons du supermarché que je me dirige maintenant pour apporter volume et longueurs à mes cils.

 

Les mascaras Gemey Maybelline  bénéficient d’une excellente réputation mais il est difficile de savoir lequel choisir car la marque dispose d'un nombre de références impressionnant. J’en ai donc choisi  trois pour réaliser un petit crash test et te montrer le résultat sur mes cils, sachant les l’effet obtenu peut varier d’une personne à l’autre, mais  cela te donnera tout de même une bonne idée de ce que tu peux en attendre.

 

 

DSC03126-copie-1.JPG

 

 

Au banc d’essai , 3 mascaras de la gamme Volum' Express.

 

  • Le Colossal Volum' Express (le jaune)
  • Le  Faux Cils Volum' Express (le violet)
  • Le  One By One Volum' Express (le rose)

 

 

DSC03128-copie-1.JPG

 

 

Ces trois produits coûtent tous le même prix, à savoir 13 euros pour 9,2ml. Je les ai tous testés en couleur noir, mais d'autres teintes sont diponibles. Ces trois macaras apportent cependant un effet différent, du fait de leurs brosses spécifiques qui vont s'occuper des cils de façon différente. Pour réaliser ce test, j'ai appliqué chaque fois deux couches. 

 

 

 Le Colossal Volum Express

 

 

DSC03127-copie-1.JPG

 

 

C'est celui qui à la brosse la plus classique, en poils, sans caracteristique particulière. Il promet  9 fois plus de volume sans paquet

 

 

DSC03132-copie-1.JPG

 

 

 

 

Le rendu sur les yeux est satisfaisant: il étoffe bien les cils, apporte de la longeur, et ne fait effectivement aucun paquet.

 

DSC03143-copie-1.JPG

 

 

 

L'Effet  Faux Cils Volum Express

 

DSC03134-copie-1.JPG

 

 

Sa brosse est également en poils « classique » mais sa forme est légerement incurvée. Sa promesse:  des cils 3 fois plus visibles, un effet faux cils.

 

 

 

DSC03135-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

 

Celui-ci est assez impressionnant : Il épaissit visiblement les cils, les allonge et donne une bonne courbure. Il est parfait si tu aimes des cils bien marqués, mais est peut être trop « efficace » si tu es une adepte de l’effet naturel

 

 

DSC03150-copie-1.JPG

 

 

 

Je ne le porte pas tous les jours mais je le trouve parfait avec un maquillage chargé, ou en soirée. Je ne dirais pas qu’il remplace une paire de faux cils, en revanche c’est clairement le mascara avec l’effet le plus dramatique que j’ai pus tester à ce jour

 

 

DSC03155-copie-1.JPG

 

 

Le  One By One Volum Express 

 

DSC03136-copie-1.JPG

 

 

 

Celui-ci a une brosse en obus, avec une multitide de petits picots en sillicone . Il promet longeur et volume sans aucun paquet .

 

 

 

DSC03137-copie-1.JPG

 

 

 

 

Résultat : les cils  sont  epaissis et separés, mais il n' a pas d’effet bluffant. Il n'apporte pas tellement de longeur ni un un volume extraordinaire . C’est celui qui a le rendu le plus naturel – ou le moins visible.

 

 

 

DSC03165-copie-1.JPG

 

 

 

 

Ce  petit test m’a permis de confirmer qu’il n’était pas nécessaire de dépenser une fortune pour trouver un bon mascara. Pour 13 euros, ces 3 mascaras n’ont absolument rien à envier à ceux des marques de luxe. Ils tiennent toute la journée, ne font pas de miette et font globalement ce qu’ils promettent.

 

Si le les Cils à Cils est celui que j’aime le moins car trop discret pour moi, le Colossal est parfait pour tous les jours et l’Effet Faux-Cils est sans conteste un des meilleurs mascaras du marché pour obtenir des cils de dingue.

 

C'est ansi que se conclue la semaine "spécial régard", en espérant que j'ai réussi à t'en mettre plein les yeux.

Repost 0
Published by AnneK - dans Comparatif
commenter cet article
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 08:37

On en a pas parlé depuis un moment car je n’ai pas grand-chose de neuf à te raconter sur le sujet, mais je continue toujours mon traitement dépigmentant pour faire partir les dernières tâches que j’ai choppées suite au laser.

 

Du coup, même si globalement ma peau va beaucoup mieux depuis quelques semaines, elle reste toutefois très sensible et les seuls cosmétiques que j’utilise en ce moment, facialement parlant,  sont des hydratants neutres pour peaux défoncées, les seuls que je tolère.

 

DSC02919 

En ce qui concerne les masques, je carbure depuis des mois avec le Masque Apaisant Hydratant d'Avène qui me fait vraiment du bien.

 

DSC02920 

Il s’agit en fait d’une crème assez épaisse, qui n’a aucune odeur particulière et qui apporte immédiatement une sensation de confort à la peau. Il l' a recharge en eau, et comme son nom l’indique, il apaise les peaux irritées (par la chaleur, le froid, la sécheresse, la réaction a un autre produit, etc).

 

Je l’utilise plusieurs fois par semaine car ma crème dépigmentante est assez costaude et me décape la sérieusement l'épdiderme (genre je pèle si le la mets deux soirs de suite) . J’utilise donc mon masque Avène avant et après avoir mis cette crème, il me soulage et me réhydrate la peau en profondeur.

 

En fouillant dans ma boite à solaires, j’ai retrouvé ce masque Pierre Ricaud que j’avais du commander l’année dernière avant de partir en vacances mais que je n’avais jamais utilisé. (Parce que je ne sais pas où tu étais, toi, en juillet dernier, mais moi j’étais dans les Landes où il a plu 15 jours non stop. En comparaison, cette année, l’été c’est d’la balle).

 

DSC02921 

Bref, c’est un masque de la gamme après solaire, qui est également hydratant et apaisant. Il est vendu comme un soin réparateur, et sur le papier, il pourrait  donc constituer une bonne alternative à mon masque Avène qui arrive bientôt en bout de course.

 

Bien évidemment, c’est plus le coté apaisant qu’après soleil qui m’intéresse, car je n’expose pas mon visage d'habitude, et encore moins cette année.


Les deux produits ont une texture quasiment identique, même si celle du masque Pierre Ricaud, en haut sur ma mano,  est légèrement gelifiée tandis  que le masque Avène est plus crémeux.

 

DSC02923

 

Les deux produits s’utilisent de la même façon : ils s’appliquent en couche épaisse à laisser  poser pendant environ 10 minutes  (mais tu  peux les garder plus longtemps, voire toute un nuit si tu veux, car ils ne sèchent pas). Tu enlèves ensuite l’excédent avec un mouchoir.

 

En revanche, les similitudes s’arrêtent ici. Le masque Pierre Ricaud à une odeur. Rien de bien méchant, mais il sent les produits après solaires « fraicheur marine », tu vois ce que je veux dire ?  D’une part, je n’aime pas les odeurs marines que j'associe aux déo à chiottes bon marché,  et d’autre part, le fait même qu’il sente quelque chose signifie qu’il contient du parfum. Et ça, sur une peau irritée, ce n’est pas une bonne nouvelle.

 

Je l’ai d’ailleurs bien senti quelques secondes après l’avoir appliqué : il m’a légèrement picoté la peau. Pas beaucoup, une peau non sensible n’aurait sûrement rien senti, mais suffisamment pour que le retire, par peur d’irriter ma peau davantage.

 

Conclusion 1 : ce masque n’est pas pour moi

Conclusion 2 : pour les peaux sensibles, les produits Avène sont une valeur sure et ce n’est pas la peine d’aller faire des expériences avec d’autres marques moins spécialisées.

Conclusion 3 : il ne me reste plus qu’à aller racheter un tube du masque Avène et refiler celui-ci à une copine qui pense encore que c'est une bonne idée de prendre des coups de soleil sur le visage.

Repost 0
Published by AnneK - dans Comparatif
commenter cet article
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 18:30

Chaque été c’est la même histoire : dès les premiers rayons du soleil, j’ai envie de respirer le parfum du monoï. C’est un peu comme les premières mandarines avant Noël, ou l’odeur de la pelouse fraichement coupée. Il y a des odeurs comme ça qui ont le don de réveiller des souvenirs, et le comportement associé,  de façon automatique.

 

 

DSC02885.JPG

 

 

Bref, ma madeleine des beaux jours, c’est le monoï. Enfin, l’odeur du monoï, parce que le vrai monoï, c'est-à-dire l’huile issue de la macération de fleurs de Tiaré dans la pulpe de coco, on en trouve pas à tous les coins de rues et c’est souvent un parfum artificiel qu’on retrouve sur les étiquettes de  nos cosmétos.

 

Moi je m’en fou, ce ne sont pas tant les propriétés de la véritable huile de monoï que je recherche, mais plutôt cette odeur envoutante qui te transporte directement sur une plage de sable blanc et d’eau turquoise dès qu’elle atteint tes narines. Certains parfums sont plus réussis que d’autres, et voici ce que je pense des produits au (vrai ou faux) monoï que j’ai récemment testés :

 

Le Monoï selon Yves Rocher:

 

Je crois que c’est avec Yves Rocher que j’ai découvert le monoï étant gamine. Si je me suis bienéloignée de la marque depuis,  je continue à me rendre en boutique une fois par an, au printemps,  pour racheter cette eau parfumante que j’aime toujours autant porter l’été. D’abord parce que je trouve qu’elle sent bon, mais surtout parce que ce n’est pas un parfum mais une eau parfumée sans alcool, qu’on peut donc porter lorsqu’on s’expose au soleil. C’est mon parfum pour les jours de grande chaleur, pour la plage, ou juste pour les jours ou je n’ai pas envie de porter un parfum trop lourd.

 

 

DSC02895.jpg

 

 

 

La gamme Bain Sephora au Monoï:

 

 

DSC02890.JPG

 

 

 

Je me suis jetée dessus pendant les soldes. Les produits de la gamme bain Sephora sont plutôt pas mal, et la senteur monoï, assez bien réussie.

Les trois produits ont évidemment la même odeur, mais qui n’évolue de la même façon.

 

 

DSC02893.jpg

 

 

 

Le gommage est agréable à utiliser. L’odeur est bien présente mais pas trop forte. On la sent uniquement pendant l’exfoliation car une fois rincée, elle disparait.

 

 

 

DSC02892.jpg

 

 

J’ai donc également pris le beurre corporel pour prolonger l’instant magique. L’odeur reste cependant assez discrète, mais reste sur la peau quelques temps. J’aime bien l’appliquer le soir, je trouve que c’est une odeur qui tient agréablement compagnie les nuits d’été.

 

DSC02891.jpg

 

Enfin, j’ai acheté le lait pour le corps, mais son odeur est vraiment très légère et s’évapore presqu’ instantanément. Quelques heures après l’avoir appliqué, on ne sent plus rien du tout. Mais en fait, c’est pas plus mal, car  du coup je l’utilise quand je vais au sport entre midi et deux, après la douche. Son  odeur à peine perceptible me permet de retourner au bureau sans sentir « la crème solaire », ce qui ne fait pas très pro dans mon domaine d’activité un peu trop tradi pour pouvoir s’octroyer ce genre de fantaisies.

 

Le presque Monoï d’Hawaiian Tropic:

 

 

DSC02894.jpg

 

 

J’ai renoncé à décrypter l’étiquette de cette crème solaire mais je suis quasiment persuadée qu’elle ne contient pas de monoï. En revanche, elle sent vraiment très bon, c’est l’odeur des crèmes solaires qui sentent vraiment les vacances.

 

 

Hei Poa, this is the real thing baby! 

 

DSC02887.jpg

 

 

 

 La marque Hei Poa est l’une des rares marques à bénéficier de la mention « monoï d’appellation d’origine », qui  garantit un produit de qualité, fabriqué dans le pur respect de la tradition et de l'économie locale polynésienne. Outre ce côté authentique, les produits Hei Poa bénéficient en outre des vertues hydratantes et réparatrices du monoï, en particulier l’huile qui peut s’utiliser sur le corps et sur les cheveux. Il ne s’agit en revanche en aucun cas d’un produit pour bronzer. Il ne contient aucun indice solaire et sa texture grasse favorise au contraire  le cramage qu’il convient à tout prix d’ éviter.

 

 

DSC02889.jpg

 

 

 

L’huile est donc à utiliser comme un produit de soin, mais jamais avant de s’exposer. Son odeur est une pure merveille, c’est de loin le produit au monoï que je préfère parmi tous ceux que je te présente aujourd’hui. Je l’utilise sur le corps après la douche et parfois en bain d’huile que je laisse poser toute la nuit sur mes cheveux. Une petite particularité de ce produit : le monoï se fige naturellement au-dessous de 24°, c'est une de ses caractéristiques.  Il suffit alors de passer la bouteille sous l'eau chaude pour qu'il redevienne liquide à nouveau utilisable.

 

DSC02888.jpg

 

 

  J’aime également beaucoup le gel douche dont l’odeur rappelle évidemment celle de l’huile de la même marque. Un must have pour les vraies adeptes du monoï.

 

 

 

Le Monoï à la Cottage:

 

DSC02886.jpg

 

 

Le parfum monoï de ce gel douche est très doux, assez raffiné, et donc moins « dans ta face »  qu’avec d’autres produits. Il n’est pas du tout entêtant, l’odeur ne reste pas particulièrement sur la peau mais permet de s’évader un peu le temps d’une douche. Je l’aime beaucoup.

 

 Et toi le monoï, tu es fan ou pas ?

Repost 0
Published by AnneK - dans Comparatif
commenter cet article
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 08:20

Tu as remarqué la déferlante d’huiles corporelles à laquelle on assiste depuis quelques temps ?

 

Si pendant longtemps, l’Huile Prodigieuse de Nuxe était la référence en la matière, la plupart des marques ont maintenant lancé leur huile multi-usage. Parfumée, pailletée, bio, adaptée au visage ou aux cheveux, il existe aujourd’hui des huiles pour tous les goûts et pour tous les budgets.

 

DSC02751.JPG

 

 

 J’en ai récemment testé cinq, toutes très différentes et voici ce qu’elles m’ont inspirées.

 

L’huile Régénératrice à la Grenade de Weleda

 

  DSC02757.jpg

 

 

C’est celle que j’ai le moins aimé, principalement en raison de son odeur qui m’a déçue. Je n’ai pas du tout reconnu le parfum doux et fruité de la grenade, mais plutôt une odeur aromatique type huiles essentielles. En fait, il s’agit plus d’un produit de soin, grâce aux différentes huiles végétales qu’elle contient, qui prévient du vieillissement de la peau notamment.

Pour moi, une huile corporelle est un produit d’été, synonyme de vacances, de soleil et de légèreté, et ce parfum presque médicinal ne correspond pas au produit que je recherche en cette saison. La texture, en revanche, est intéressante : pas trop liquide, presque gélifiée, l’huile ne glisse pas entre les doigts et s’applique sans en perdre la moitié sur le carrelage de la salle de bain.

Elle pénètre rapidement, ne laisse pas de fini gras, mais pas d’effet satiné non plus.

 

 

 

Huile Sèche Bombaysque – Taaj

 

 DSC02756.jpg

 

 

Celle –ci est au contraire extrêmement fluide, et il est difficile de l’utiliser sans en renverser de partout. Elle est également assez grasse, il est donc préférable de l’appliquer sur la peau encore humide pour lui permettre de pénétrer plus vite. Son odeur est très particulière. Elle me rappelle celle des malabars à la fraise. N’étant fan ni des chewing gums, ni des parfums chimiques,  je ne peux pas dire que j’ai été convaincu par le côte sensuel du parfum de cette huile, comme le revendique la marque.

Je l’utilise en général sous mon auto bronzant, de façon à ce que son odeur soit recouverte par une autre.

 

Huile sèche Le Petit Marseillais

 

  DSC02752.jpg

 

Celle-ci est d’un excellent rapport qualité prix, comme la plupart des produits de la marque d’ailleurs.  Son premier avantage : elle dispose d’un vaporisateur, ce qui n’est pas du luxe pour ce type de produit, mais qui est plutôt rare, même sûr les produits les plus chers. On peut donc pschitter le produit là où on le souhaite, sans passer par l’épreuve délicate du versage dans les mains. Elle est très légère, à peine grasse et permet de s’habiller immédiatement sans attendre. Son odeur est agréable, elle sent le soleil sans être ostentatoire. Je la trouve idéale pour une utilisation quotidienne.

 

 

L’huile au Monoï Hei Poa

 

 DSC02754.jpg

 

 

J’adore cette huile qui est probablement la plus brute de toute. Elle est composée de Monoï pur de Tahiti et est parfumée à la fleur de Tiaré. Elle ne contient ni colorant, ni conservateur, et a

à la particularité de se solidifier lorsque la température descend en dessous de 24 degrés. Il faut donc passer le flacon sous l’eau chaude pour qu’elle se liquéfie à nouveau.

Cette huile est un pur bonheur pour les amateurs de monoï. Son parfum te transporte directement à la plage. Je l’utilise principalement sur les cheveux en bain d’huile, que je laisse poser toute la nuit avant de me laver les cheveux le lendemain matin. Je ne l’utilise pas sur la peau en ce moment car je ne suis pas encore en vacances et l’odeur est un peu trop marquée pour le bureau.  En revanche, j’adore la renifler quand j’ai un petite baisse de moral, c’est un antidépresseur radical.

 

 

L’huile Prodigieuse Nuxe

 

  DSC02755.jpg

 

C’est la première huile que j’ai essayée, il y a des années, et malgré ses nombreuses concurrentes, je continue à avoir un petit faible pour celle-ci, en particulier dans sa version pailletée.

Je n’en mets jamais sur tout le corps, mais j’aime en appliquer dans mon décolleté les soirs d’été. Et  son odeur, qui fait indéniablement partie de son succès, est devenue tellement culte qu’elle a récemment donné naissance à  un parfum.

 

Que tu recherches une huile uniquement  pour ses propriétés hydratantes, pour sa composition propre, pour son odeur, pour appliquer sur tes cheveux en bain d’huile ou pour sublimer ton bronzage, il y a un tel choix en rayon que tu trouveras facilement ton bonheur. Pour ma part, j’ai déjà repéré deux petits flacons qui ne devraient pas tarder à rejoindre ma salle de bain : l’Huile Divine de Caudalie dont le parfum n’est pas sans rappeler celui de l’Huile Prodigieuse, mais en plus subtil et qui a un joli fini satiné, et celle de Vichy dont l’odeur me plait particulièrement également. Affaire à suivre donc.

Repost 0
Published by AnneK - dans Comparatif
commenter cet article
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 08:26

Je suis une grosse consommatrice de gommages corporels en général, et plus particulièrement en cette saison où j’enchaine les épilations et les applications d’autobronzant. En revanche, je ne suis pas une snobe de l’exfoliant : je trouve qu’il existe de très bons produits en GMS et qu’il est inutile de se ruiner pour trouver un soin à la fois efficace et agréable à utiliser.

 

 

DSC02687.JPG

 

 

Voici donc ceux que j’ai testés dernièrement et ce que j’en ai pensé, sachant que j’aime les gommages qui envoient du bois et que mon palmarès n’est peut être pas adapté à celles qui préfèrent une exfoliation en douceur.

 

Dans la catégorie bof :

 

DSC02691.jpg

 

 

 Gommage Lissant Sephora (140 ml - 7.90€)

 

C’est celui que j’ai le moins apprécié. Je t’en avais d’ailleurs parlé ici. Pour moi, il n’est pas assez décapant. Les grains sont trop peu nombreux, on les sent à peine. Il ressemble plus à un gel douche gommant qu’à un véritable exfoliant. En revanche, j’ai bien aimé son odeur fruitée et sucrée (j’avais choisi ananas grenadine mais il existe une bonne douzaine d’autres parfums).

 

 

 

DSC02690.jpg

 

 

Soin gommant Monoprix (150 ml - 4€)

 

J’ai choisi celui au sucre et au karité, pour les peaux sèches. J’ai également été un peu déçue par ce gommage : les grains sont assez souples et  il n’y en a pas des masses.  Je ne lui ai pas non plus trouvé de vertue hydratante flagrante. Celui-ci aussi s’apparente davantage à un gel douche exfoliant. Dommage, j’avais bien envie de l’aimer celui-là.

 

 

DSC02688.jpg

 

 

 

Gommage corps Nectar of Nature - nouvelle gamme les Cosmétiques, Carrefour (150 ml -  4 €).

 

Celui-ci rappelle vraiment les gommages de l’ancienne gamme les Tentations qu’on pouvait trouver chez Carrefour juste avant le lancement de leur nouvelle ligne. Il y a donc des chances que certains articles de cette ancienne gamme ait été simplement repackagés et renommés, mais que le produit à l’intérieur reste le même. Celui-ci ci est à la mangue, parfum qui existait déjà dans la gamme Les Tentations, et la texture est identique. Je dis ça, je dis rien, Carrefour à tout à fait le droit de relooker ses produits.  Faut juste pas croire que les produits de la Gamme Nectar of Nature sont tout nouveau tout beau, à mon avis, ce n’est pas le cas.

Bref, il est pas mal, surtout pour son prix. Il sent bon, il est plutôt efficace mais ce n’est pas encore le genre d’exfoliant que j’aime.

 

 

Dans la catégorie honorable :

 

  DSC02689.jpg

 

 

 

Gommage corporel sublime  - Rites originels - ancienne gamme les Cosmétiques, Carrefour (150 ml -  prix inconnu mais certainement autour de 5 €).

 

Je crois que ce produit est discontinué du fait du lancement des nouvelles lignes MDD Carrefour.  Et c’est bien dommage parce que c’est l’un de mes produits pas chers préféré. Je l’avais acheté sans grande conviction alors qu’il était en promotion (pour écouler le stock des produits obsolètes justement) et je l’avais payé une misère, 2 ou 3 euros. Une fois le cap du packaging moche dépassé, je me suis vite rendu compte que c’était un bon gommage. D’abord parce qu’il est à base de crème et non de gel contrairement aux produits cités précédemment. Je  trouve ce genre de texture épaisse et onctueuse beaucoup plus agréable à utiliser. Le produit ne coule pas, et les grains, qui sont comme capturés dans la crème, sont plus faciles à travailler.

Autre bon point, il est au karité, ce qui lui confère des propriétés adoucissantes et surtout une odeur que j’apprécie particulièrement (qui ressemble d’ailleurs à celle de la gamme au karité  de The Body Shop).

 

 

 

DSC02693.jpg

 

Gommage pour le corps  - Yes to Carrots

 

J’imagine que je te saoule avec mes produits Yes To Carrrots, mais je t’assure qu’ils valent le détour, ce gommage compris. Il est également à base de crème, avec des grains fins mais plutôt nombreux. Evidemment, il a la même odeur que tous les produits de la marque ; il sent donc délicieusement bon.

Je l’avais acheté dans un kit pendant les soldes d’hiver chez Sephora et il m’avait couté que dalle. Depuis, il a été reconditionné en tube de 200 ml et est vendu au prix de 11,90€.

 

 

 

 

DSC02692.jpg

 

 

Gommage corps au sucre Sephora (100ml - 11,50€)

 

Celui-ci, j’ai eu du mal à savoir ou le placer parce que certes il est efficace, mais je le trouve trop cher, comme je te l'expliquais dans ma revue ici.

D’autant qu’un pot de cette taille me fait 4 utilisations. Mais bon, c’est typiquement le genre d’exfoliant que je recherche : épais, costaud, avec beaucoup de grains qui grattent fort sans te décaper pour autant. En bonus, une fois rincé, il laisse  un fini huileux, presque gras mais pas collant, qui rend peau toute douce et hydratée.

 

 

 

DSC02694.jpg

 

Soin gommant corps le Petit Marseillais (200 ml – 4 €)

 

C’est à ce produit que je décerne la première place de mon palmarès personnel. Je trouve que c’est incontestablement le meilleur rapport qualité prix du marché. Il n’a pas une base crème comme ceux que je préfère, mais sa texture à base d’huile d’argan et aux grains de sucre est suffisamment épaisse pour maitriser l’application.

Les grains sont bien là : épais,  nombreux. On les sent vraiment lors du massage et c’est ce que je recherche. Pour autant, il n’est pas irritant et n’assèche pas non plus la peau. Il a une odeur agréable et discrète.

Bref, c’est un excellent basic à petit prix, comme beaucoup de produits de la marque d’ailleurs.

 

Bien entendu, je continue mon exploration des gommages à prix accessibles et je te tiendrai au courant de mes nouvelles dtrouvailles. En attendant, n’hésite pas à me dire en commentaire ce que tu as pensé de ces produits si tu les as déjà essayés, et quel est l’exfoliant que tu  préfères.

Repost 0
Published by AnneK - dans Comparatif
commenter cet article
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 08:11

Le  Smoky Lash de Make Up Forever, c’est pour pas mal de bloggeuses la Rolls Rolls du mascara (avec l’Effet Faux Cils d’Yves Saint Laurent qui comptent pas mal de fans également).

 

smoky-lash-make-up-for-ever-318154.jpg

 

En bon mouton que je suis, j’avais acheté ce mascara mais je n’avais pas été convaincue du tout. Je n’avais pas trouvé qu’il donnait à mes cils un volume ou une longueur extraordinaire, et sa texture pâteuse m’avait laissé perplexe.

 

Je ne l’ai donc jamais racheté et j’ai continué à explorer les différents mascaras du marché.

 

J’ai récemment recroisé la route du Smoky Lash, en version aqua, waterproof donc, lorsque je l’ai eu en échantillon avec ma dernière commande Séphora. C’était  l’occasion de lui donner une nouvelle chance et de vérifier si mon opinion première avait évolué.

 

La réponse est non. Ce mascara, sur moi, ne fait pas plus d’effet qu’un mascara lambda, je dirai même que c’est le d’un des produits les plus décevant dans sa catégorie, toutes gamme de prix confondues.

 

La preuve en image :

 

DSC02640.JPG

 

Voici donc mes cils enrobés du smoky lash.

Rien d’extraordinaire, tu en conviendras. Ceci dit, il faut voir à quoi ressemblent mes cils avec un autre mascara pour pouvoir se faire une idée qui tienne la route.

 

 

   

DSC02655.JPG

 

Avec le Fabulash de Revlon (environ 14 euros)

 

 

 

DSC02668.JPG

 

 

Avec le Wahou Crazy Volume de Bell (environ 7 euros)

 

 

 

  DSC02653.JPG

 

 

Et enfin, avec le Millions de Cils de L’Oréal (environ 17 €)

 

 

Je ne sais pas ce que tu en penses, mais pour moi, le  Smoky Lash se classe clairement dans le peloton de queue, ce qui prouve une fois de plus deux choses :

  • que le prix d’un produit n’est pas forcément proportionnel à son efficacité.
  • qu’un produit peut avoir un rendu radicalement différent d’une personne à l’autre. Si je maintiens que sur mes cils ce mascara ne donne rien, j’ai vu à plusieurs reprises des filles à qui il faisait une frange de cils canon.
Repost 0
Published by AnneK - dans Comparatif
commenter cet article
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 08:28

Cet article de 60 millions de consommateurs, je l’attendais depuis des années. Oui, parce qu’autant ce magazine ne lésine pas sur les comparatifs de matériel high tech ou sur la teneur en sel de certains aliments, autant côté cosmétos, les bancs d’essai sont beaucoup plus rares.

En l’occurrence, leur dernier papier sur les crèmes anti-cellulite remonte à 2009.

 

podium_vide.jpg

 

Dans le numéro de ce mois-ci, une dizaine de produits, toutes marques confondues, ont été mis à l épreuve. On trouve des produits de GMS, de parfumerie et de parapharmacie, avec des prix allant de 3,50 28,50€.

 

Je te passe les détails sur la méthode utilisée,  les critères observés etc. pour en venir directement au palmarès 2012, qui une fois de plus révèle quelques surprises (comme le fait, par exemple que la crème que j’utilise en ce moment est la moins bien notée de toutes, life sucks…)

 

En troisième position :

 

Inell.jpg

 

Inell Gel minceur micro-peeling (Marque Repère Leclerc, 3,5 €)

 

 

En deuxième position :

 

kibio-gel-creme-liftant-150ml.jpg

 

Kibio naturellement mince gel crème liftant (15 €)

 

 

Et sur la première marche du podium :

 

garnier-big.png

 

Garnier Bodytonic gel concentré amincissant (12€)

 

Dans le top 3, on retrouve donc une marque de MDD à mois de 4 €, un produit bio de parapharmacie à un prix raisonnable et une crème de grande distribution, loin devant  les crèmes Somatoline ou Dior (à 28 €).

 

La mauvaise nouvelle, c’est que même la meilleure crème du monde ne fera pas de miracle. En revanche, la bonne nouvelle, c’est que tu peux tout de même essayer d’améliorer les choses sans te ruiner.

Repost 0
Published by AnneK - dans Comparatif
commenter cet article
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 08:12

S’il y a un article que je n’aurais jamais pensé écrire, c’est bien celui là. Des taches, je n’en ai jamais eu, ni de soleil ni de vieillesse. Le melasma, je ne connais vaguement de nom, et le masque de grossesse, tu penses bien que je ne suis pas trop concernée puisque que je n’ai jamais été enceinte.

 

Bref, les produits éclaircissants, pour moi, c’était un peu comme les soins pour les cheveux crépus, je n’étais pas dans la cible.

 

Sauf que j’ai fait du laser et que j’ai eu cet effet indésirable assez rare qu’on appelle un rebond pigmentaire. Et depuis,  les taches, j’ai bien compris ce c’était, mon visage en étant recouvert.

 

Depuis trois mois, je carbure donc aux peelings chimiques et aux crèmes dépigmentantes pour tenter de m’en débarrasser, et je me suis rendue compte, contre toute attente, que le sujet intéressait certaines d’entres vous. Comme on m’a demandé à plusieurs reprises quels produits j’utilisais, je me suis dit qu’un petit article explicatif pourrait être utile à celles qui luttent aussi contre les taches.

 

Jusqu’à présent, j’ai utilisé 3 crèmes.

 

La première est la Clairial C10 des Laboratoires SVR, qui m’avait été conseillée par ma dermato tout de suite après le rebond et dont j'avais fait une revue ici. 

 

DSC02298

 

Elle se présente dans un flacon pompe en verre, plutôt joli par rapport aux autres produits de la marque. C’est une crème blanche, d’une texture plutôt fluide qui pénètre dans la peau assez rapidement. Elle picote et chauffe légèrement la peau, mais cette sensation ne dure que quelques minutes. Elle n’est pas particulièrement hydratante, mais ne dessèche pas non plus la peau. Je l’ai appliquée matin et soir pendant un mois, mais je n’ai pas vu de résultat spectaculaire. 

Cependant, il est bien indiqué sur la notice que les premiers effets sont visibles au bout de six semaines. Il s’agit donc plus d’un traitement de fond.

 

 

J’ai ensuite utilisé une des dernières nouveautés de la marque Avène, la D-Pigment.

 

 

 DSC02478

 

 

 

Elle existe en version légère pour les peaux normales à mixtes, et en version riche pour les peaux plus sèches. J’ai opté pour la deuxième option, étant donné que c’est le seul soin que j’appliquais sur ma peau matin et soir et que le peeling m'aviat bien asseché le visage.

 

La texture est très fluide, presque aqueuse. Elle est légèrement jaune et pénètre difficilement, du coup, le matin, il faut attendre un moment avant que la couleur disparaisse. Elle est très confortable ,n’irrite pas la peau, et permet de maintenir un bon niveau d’hydratation.

 

Coté résultat, pas d’amélioration flagrante non plus.  Les taches avaient très légèrement éclaircit, les contours étaient un peu moins marqués, mais après deux mois d’utilisation, j’étais loin d’en être débarrassée.

 

Ces deux crèmes en vente libre ont donc un effet progressif si elles sont utilisées de façon régulière sur le long terme. Ce qui est plutôt rassurant, en particulier pour celles qui ont peur des produits éclaircissants. Non, les crèmes dépigmentantes ne rendent pas blanche et  il n’y a aucune chance que tu ressembles un jour à Michael Jackson en utilisant ce type de produit. En revanche, si tu souhaites unifier ton teint et que tu es patiente, tu finiras sans doute par voir des effets au bout de quelques mois.

 

 

 

DSC02622

 

Sauf que moi, je ne suis pas patiente, et au bout de deux peelings chimiques et presque trois mois de crèmes, mes taches étaient toujours bien là. Ma dermato m’a donc donné un autre produit, la Spot Cream  de DermaCeutic, un laboratoire qui fabrique notamment le Spot peel, le peeling chimique que me fait la dermato.

Comme elle me l’a gentiment offert, je ne sais pas si cette crème est en vente libre ou sous prescription, et je ne connais pas son prix non plus.

 

En revanche je sais qu’elle est beaucoup plus efficace que les deux autres : je l’utilise depuis quelques semaines et mes taches ont nettement éclaircit. La contrepartie, c’est qu’elle est aussi beaucoup plus abrasive que les deux autres. Elle a un fort effet desquamant  car elle composée d’agents dépigmentants bien sur, mais aussi d’acide salicylique. Je ne l’applique qu’un soir sur deux pour éviter de trop peler.

 

Je  ne te conseillerai d'ailleurs pas de l’utiliser sans en parler avant avec un dermato.

 

Quoi qu’il en soit, quelque soit le traitement que tu choisis, il est primordial de l’accompagner avec une protection solaire efficace. Et je ne te parle pas d’un fond de teint avec un SPF 10 ! Si tu te lances dans les soins  éclaircissants, c’est SPF 50 toute la journée, et ce n'est pas négociable.

 

Et pour toutes celles qui m’ont gentiment demandé des nouvelles de ma peau, je vous remercie de votre gentillesse et promis, demain je vous montre ma face !.

Repost 0
Published by AnneK - dans Comparatif
commenter cet article

Je suis aussi là:

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Annek sur Hellocoton

Tu Cherches Quelque Chose De Précis?

Pub!

120x90_logo_web.gif

pub

Archives

Contact:

Merci!

Rubriques