Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 08:16

Sally Hansen, c’est une marque que, once upon a time,  je connaissais bien. Quand j’habitais en Angleterre, c’était un peu la référence en soin des ongles. Chaque fois que j’achetais une base ou un durcisseur, c’était du Sally Hansen.

Sauf que cette marque,  tout comme ses copines Max factor, Radox etc, est tombée aux oubliettes par la force des choses depuis que je suis rentrée en France.

 

J’ai donc été ravie d’apprendre que Sephora allait distribuer cette marque, et effet madeleine oblige, je me suis empressée d’aller voir la collection dès sa sortie.

 

J’ai d’abord remarqué que l’identité visuelle de la marque avait beaucoup changé depuis toutes ses années. Dans mes souvenirs, Sally Hansen c’était surtout des produits de soin pas spécialement glamour, presque pharmaceutique, un peu comme le sont les produits  Mavala. Aujourd’hui, la marque, qui se serait spécialisée dans le  nail art, arbore des packagings plus classieux  et un positionnement plus haut de gamme.

 

On retrouve quelques produits de soin, mais surtout une collection bien fournie de vernis, qui se décline en 42 couleurs, vendus au prix de 10,90€ le flacon de 14,7 ml (grosse contenance, quasi identique à celle des vernis OPI).

 

Pour me faire une idée de la qualité des ces vernis, j’ai choisi deux couleurs. Je ne sais pas si tu l’as également remarqué mais il est impossible de se faire une idée d’une marque sur seulement un vernis, la texture, l’application et la tenue pouvant varier considérablement d’une couleur à une autre (la palme d’or de l’irrégularité revenant sans conteste à Essie, capable du meilleur comme du pire).

 

DSC02641.JPG

 

 

Bref, j’ai pris deux vernis dans des teintes classiques et que je porte le plus souvent, pour réaliser mon crash test.

 

 Shell We Dance :

 

DSC02643.JPG

 

 

une teinte nude, un banc rosé très pale style french manucure

 

 

 

DSC02645.JPG

 

 

  

Et  Kook à Mango

 

DSC02644.JPG

 

un rouge coqueliquot bien franc, comme j'aime 

 

DSC02656.JPG

 

 

Première bonne surprise : le pinceau est plat et arrondi, un peu comme ceux des vernis Dior que j’apprécie particulièrement. La pose est tellement facilitée avec ce type de pinceaux qu’il est presqu’impossible de se louper.

 

 

 

DSC02658.JPG

 

 

 

Deuxième bonne surprise : la couvrance. Si ce n’était pas évident avec le Shell We Dance, car ce type de couleur claire reste toujours plus ou moins transparente, j’ai obtenu une opacité presque parfaite dès la première couche avec le Kook a Mango. J’en ai appliqué une seconde couche pour la bonne forme, mais ce n’était pas nécessaire.

 

Troisième bonne surprise : le vernis sèche assez vite. D’autant que comme il ne laisse pas de trace de pinceau et a une excellente couvrance, ont peut faire des couches fines.

 

Quatrième, et dernière, bonne  surprise : la tenue. Les deux vernis ont commencé à légèrement s’écailler au bout du 4ème jour, une belle performance en que qui me concerne.

 

Je n’ai donc rien à reprocher à ces vernis qui sont mes nouveaux favoris.  Ma collection devrait vite s’agrandir au détriment des vernis Essie que je trouve aussi séduisants pour leurs couleurs, que cauchemardesque à appliquer.

 

 Et toi , tu as eu l’occasion de tester les vernis Sally Hansen ?

uhuhuhu

Partager cet article

Repost 0
Published by AnneK - dans Vernis
commenter cet article

commentaires

Serena 30/05/2012 12:12

Le rouge est super joli :)

AnneK 31/05/2012 09:21



Merci serena, je trouve aussi. Et il s'applique tellement facilement!



Je suis aussi là:

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Annek sur Hellocoton

Tu Cherches Quelque Chose De Précis?

Pub!

120x90_logo_web.gif

pub

Archives

Contact:

Merci!

Rubriques