Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 08:26

Il y a deux semaines, j’avais décidé de sortir de mes habitudes ongulaires en essayant, pour la première fois un vernis bleu. Si le coup de foudre n’a pas opéré immédiatement, j’ai trouvé dans les jours qui ont suivi qu’en portant des vêtements coordonnés, c’était en fait loin d’être vilain et tout à fait portable. J’ai même eu droit à quelques « très sympa ton vernis ». Il faut dire que c’était un bleu très sombre, presque gris, et tirant très légèrement sur le mauve. Un bleu sobre, en somme.

 

Je réitère l’expérience aujourd'hui avec le deuxième vernis bleu que je possède, un vernis que m’avais envoyé Yves Rocher lors du lancement de la collection Tribale cet hivers, mais que je n’avais encore jamais osé porter. Nous sommes en août, je suis en vacances, c’est l’occasion ou jamais.

 

DSC03184.JPG

 

Il s’agit de la référence soleil bleu - un bleu franchemenent bleu, et pas vraiment discret.

 

Je n’avais jamais essayé les vernis de la marque. Je ne sais d'ailleurs pas s’ils sont tous comme celui-ci, mais je trouve le petit format sympa pour pouvoir multiplier les couleurs sans culpabiliser de ne jamais terminer les flacons.

 

DSC03174.jpg


 

Le pinceau est évidemment proportionnel à la taille du vernis : il est donc tout petit et de forme classique. En gros, il ressemble aux pinceaux Mavala. Ce ne sont pas les plus faciles à utiliser pour les novices de la manucure comme moi, et je préfère largement les pinceaux plats et arrondis comme ceux des Essie français, des Sally Hansen ou encore des Dior. Mais ce ne sont  pas les mêmes prix non plus, ce vernis coûtant, de mémoire, autour de 2 euros. On ne peut pas avoir le beurre l’argent du beurre et la crémière.

 

Ceci dit, il s’applique sans trop de difficulté, et surtout il est tellement opaque et pigmenté qu’une seule couche pourrait suffire. J’en ai mis deux par excès de zèle, mais ce n'était vraiment pas nécessaire.

  

Quant à la tenue, je  l’ai posé hier et pour l’instant, il n’a pas bougé.  Je ne peux donc pas te dire si elle est exceptionnelle, mais en tout cas ce n’est pas une catastrophe.

 

Je trouve la couleur magnifique, c’est une sorte de mi-chemin entre le turquoise et le bleu canard. J’ai d’ailleurs quelques fringues de cette couleur. En revanche, sur les ongles, j’ai beaucoup de mal à m’y faire. Je ne reconnais pas mes mains, on dirait celles d’une autre.

 

Mais je sais aussi que les premières fois sont souvent difficiles et que certains goûts relèvent de l’acquis. Je vais donc persévérer dans les essais de couleurs que je considère comme importables sur moi, histoire d’être sure de ne pas passer à coté d’un truc. Mais c'est pas gagné, là,  j'ai juste envie de le dissolver.

Partager cet article

Repost 0
Published by AnneK - dans Vernis
commenter cet article

commentaires

aurore 11/08/2012 18:47

J'adore ton vernis! Je suis un peu dans le même cas que toi! J'ai acheté un vernis bleu mais foncé, et je le porte sans problème! Par contre, j'en ai un autre acheté chez H&M et c'est un bleu
très vif, quasiment fluo...hé bien je n'ai pas encore osé le mettre :/

AnneK 13/08/2012 07:44



Vive le dissolvant! Le bleu falshy, je n'ai pas pu le garder plus d'une journée, je n'arrivais pas à m'y faire. Tu me diras si tu aimes bien le tien. Is sont bien les vernis H&M au fait?



LadyMilonguera 11/08/2012 08:48

Ce bleu me plait beaucoup, je me voie tout à fait le porter...

AnneK 13/08/2012 07:42



Et bien moi je n'ai pas réussi à le garder pls de 24 heures. Le bleu, j'aime bien sur les autres, mais sur moi, je ne peux pas.



Je suis aussi là:

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Annek sur Hellocoton

Tu Cherches Quelque Chose De Précis?

Pub!

120x90_logo_web.gif

pub

Archives

Contact:

Merci!

Rubriques