Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 09:00

N’étant pas très réceptive aux concepts cosmétiques bio, naturels ou faits maison, je me suis peu intéressée au buzz Lush au départ. Et puis à force d’en entendre parler un peu partout, de lire des filles qui ne juraient plus que par cette marque, je me suis dit que quand-même, je ne pouvais pas passer à côté de ce phénomène et qu’il fallait bien que je puisse me faire ma propre idée.

 

J’ai donc commandé trois articles (sur le site UK, car plus intéressant avec la conversion en euros  des prix en livres sterling que directement sur le site français, ce que je trouve une peu limite d’ailleurs), tous pour les cheveux car les barres de savon ne m’intéressent absolument pas, et il est hors de question que je mette un truc totalement inconnu sur mon visage.

 

Je me retrouve donc avec ceci :

 

 DSC01825.JPG

 

Le shampoing à la pièce Godiva (8,95€ / 55g) et le petit boitier pour shampoing solide (2€)

 

D’après la marque :

 

Le deux-en-un le plus sexy jamais créé. 

Le vrai jasmin a une senteur si puissante qu’une goutte à peine suffit à parfumer une pièce entière. Cela tombe bien, étant donné que c’est l’un des liquides les plus coûteux au monde. Lush utilise de l’authentique absolu de jasmin, minutieusement extrait à partir de millions de minuscules fleurs de jasmin, pour donner à vos cheveux une odeur aussi sensuelle qu’un tiède jardin tropical à minuit. Tout cela, et en plus de l’après-shampooing. 

 

L’avis d’AnneK :

 

C’est la première fois que j’utilise un shampoing solide. En fait, et contrairement à ce que je craignais, c’est très facile à utiliser : tu mouilles tes cheveux, tu humidifies le bloc de shampoing et tu te frottes la tête avec. Ensuite, c’est tout pareil qu’un shampooing classique, tu fais mousser et tu rinces.

 

Jusqu'ici tout va bien, c’est même plutôt fun et surtout le shampooing dans son boitier ne prends qu’un minimum de place dans ma trousse de toilette que je trimballe dans de mon sac de sport.

 

En revanche, je trouve qu’il y a deux problèmes majeurs avec ce shampoing : primo pour en deux en un, je trouve qu’il  emmêle particulièrement les cheveux : même avec un après shampoing, le brossage est plus difficile que d’habitude. Secondo, je déteste l’odeur. Je sais que certaines filles sont dingues des odeurs Lush et la marque mise d’ailleurs beaucoup sur ce point (même les colis ont une odeur très distinctive), mais moi j’ai vraiment du mal. Au départ je n’arrivais pas à identifier ce que me rappelais cette odeur de rose synthétique alors que c'est un sensé sentir le jasmin). Je savais que c’était un combo enfance + pas agréable, mais rien de plus précis. Et à la deuxième utilisation, bim, ça y est j’ai trouvé : c’est exactement la même odeur que le désodorisant qu’il y avait dans les toilettes de mes grand-parents quand j’étais gamine. Tu vois, cette sorte de gel, dans un boitier en plastique blanc que tu poses à côté de la chasse  d’eau ? Et bien voila, qu’on se le dise, le shampoing Godzilla de Lush sent les toilettes de ma mémé.

Ceci dit, l’odeur ne reste pas si tu utilises un après shampoing et une mousse ou un spray coiffant. Ouf !

Pour le coup, tu as compris que je ne rachèterai pas ce shampoing à cause de son odeur, en revanche, je trouve le format génial et hyper pratique à trimbaler.

 

L’après-shampoing American Cream (6,75€/100g)

 

D’après la marque :

 

Cet après-shampooing a un pouvoir revitalisant mais aussi calmant pour vos cheveux tout en leur redonnant de la brillance.
Elaboré d'après une recette américaine de cocktail, il sent bon le milk-shake à la vanille. L'extrait de miel permet de réduire les effets d'électricité statique et de calmer vos cheveux. Les oranges et fraises fraises bios les font briller, une touche de sauge, benzoïne, de parfum de lavande redonne vie à votre cuir chevelu. On vous mangerait presque sur la tête, tellement vos cheveux sentent bons grâce à American Cream. Si vous avez les cheveux longs, vous allez devoir résister à la tentation de les tortiller mais vous ne pourrez vous empêcher de vous passer la main dans votre chevelure.

 

L’avis d’AnneK :

 

C’est vrai qu’il sent bon, et fait son job de démêlant. Pas de quoi, pour ma part,  crier au miracle non plus.

 

Le masque capilaire Marilyne (12.95/225g)

 

D’après la marque :

 

Douceur, lumière et éclat pour cheveux blonds (vrais ou non) 

La camomille, le citron et le safran éclaircissent les cheveux blonds ; vous n’obtiendrez pas un changement de teinte radical, mais vous obtiendrez un changement progressif. Ce que vous aurez immédiatement, ce sont des cheveux plus doux (grâce au mucilage de graine de lin) et plus brillants (grâce au jus de citron bio frais). Utilisé régulièrement, il vous éclaircira les cheveux. Si vous avez toujours voulu être « une vraie blonde », c’est ainsi que vous devriez vous y prendre.

 

 

L’avis d’AnneK :

 

J’en avais entendu parler chez certaines bloggeuses et j’ai décidé de l’utiliser en  masque de nuit, pour un meilleur résultat.

Il est assez liquide et facile à repartir sur toute la chevelure. Il sent la camomille mais ce n’est pas désagréable. Coté résultat, je n’ai rien remarqué sur l’éclaircissement de mes cheveux, en revanche, il rend les cheveux souple et tout doux. Pour moi qui ne fais jamais de maques capillaires car je déteste attendre sous la douche que mon maque pose, celui-là est pas mal car il s’applique avant le shampoing, la veille au soir donc, ce qui est beaucoup moins contraignant - dès lors que tu choisis un soir où tu sais que tu ne verras personne.

 

Conclusion :

 

Je suis toujours aussi sceptique sur les produits Lush mais au moins j’aurais essayé. Comme je te l’ai dit, les cosmètos bio ne m’intéressent pas particulièrement  mais je trouve que le message envoyé par la marque, et relayé par beaucoup, est un peu tendancieux. Même si Lush ne prétend nullement être une marque bio, le coté « cosmétiques naturels, frais, faits à la main » pourraient induire en erreur. Si on ne peut que saluer la démarche écolo de la marque (minimum de packaging, produits à la pièce, et ingrédients végétariens, voire végétaliens, et  majoritairement d’origine naturelle, il n’empêche qu’on peut également lire les noms suivants sur les étiquettes :  Laurylsulfate de sodium, alcool cétéarylique, laurylsulfate de sodium, stéarate de glycéryle,stéarate de PEG-100, propylène glycol, parfum, acide stéarique, alcool cétéarylique, bromure de cétrimonium, cocoamide diéthanolamine, etc.

 

Il faut cependant admettre que la marque a une identité unique, et propose des produits différents et ludiques qui ont déjà convaincus de nombreux fans.

 

Et toi, kestepens de Lush ?

Partager cet article

Repost 0
Published by AnneK - dans Revue
commenter cet article

commentaires

Je suis aussi là:

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Annek sur Hellocoton

Tu Cherches Quelque Chose De Précis?

Pub!

120x90_logo_web.gif

pub

Archives

Contact:

Merci!

Rubriques