Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 08:24

En matière de parfum, je suis plutôt difficile. Il y a mon parfum, que je porte  depuis plus d’une décennie, quelques parfums Réminiscence que j’aime acheter de temps en temps, et plus récemment Prodigieux, le parfum de Nuxe pour lequel j’ai eu un gros coup de cœur cet été. A ces quelques exceptions près,  je ne me retrouve que très rarement sous le charme d’une nouvelle fragrance.

 

J’ai remarqué que le parfum, c’est un peu comme l’amour, ça te tombe souvent dessus lorsque tu ne t’y attends pas. Parfois, je passe des heures en parfumerie à sentir des nouveautés avec l’envie de me laisser séduire par ne nouvelle effluve, mais ça ne fonctionne jamais de cette façon et je ressors systématiquement les mains vides.

 

En revanche, tu tombes parfois, par le biais du hasard, sur un parfum que tu n’avais pas vu venir, et dont l’odeur vient titiller quelque chose en toi.

 

C’est ce qui s’est passé dernièrement avec L’eau des Minimes, une eau de Cologne que je ne serai jamais allée sentir de moi-même tant l’idée même de l’eau de Cologne me semble désuète.

DSC03378.jpg

 

Pour moi l’eau de Cologne, c’est ce qu’on s’achetait autrefois quand on n’avait pas les moyens d’acheter un « vrai parfum », une odeur musquée et citronnée intimement liée à la vieillesse..

 

Sauf que celles du Couvent des Minimes n’a rien de l’idée que je m’en faisais.  C’est une odeur fraiche,  douce, presqu’une universelle tant elle rappelle lcelle du linge qui sèche au soleil, avec juste ce qu’il faut  de notes d’agrume pour apporter une touche de peps très moderne.

 

L’Eau des Minimes rappelle un tas de souvenirs. Pour autant, elle ne sent pas « le vieux », bien au contraire. Elle rend nostalgique, mais pas triste.

 

Bref, j’ai encore une fois été bousculée dans mes préjugés, et ça fait du bien.

Partager cet article

Repost 0
Published by AnneK - dans Revue
commenter cet article

commentaires

Jenny 19/09/2012 22:40

Comme toi, je suis fidèle à mon parfum (Shalimar de Guerlain) depuis plusieurs années.
Parfois j'essaie de porter un parfum qui m'a plu en échantillon, mais je revient toujours à mon parfum fétiche.
Par contre, c'est vrai que je n'ai jamais porté de Cologne. Ca me rappelle quand j'étais petite, il y en avait toujours une bouteille dans la salle e bain de ma grand-mère, à côté de sa bombe de
laque Elnett :)

AnneK 20/09/2012 09:27



A Shalimar!  C'est l'un des premier parfums que j'ai eu, j'ai toujours aimé les odeurs capiteuses et un peu poudrées.



Je suis aussi là:

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Annek sur Hellocoton

Tu Cherches Quelque Chose De Précis?

Pub!

120x90_logo_web.gif

pub

Archives

Contact:

Merci!

Rubriques