Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 08:09

Bon, maintenant qu’on se connait un peu mieux toi et moi, il faut que je t’avoue un truc. Il y a quelque chose sur ma face que je n’aime vraiment pas du tout et dont j’ai finalement décidé de m’occuper.

 

Au détour d’une histoire de baumes à lèvres, je te racontais que j’avais eu pas mal d’acné plus jeune. En vérité, j’ai eu de l’acné non stop de 12 à 17 ans. J’ai fait des dizaines de traitements pour essayer de m’en débarrasser, j’ai avalé des cachets  aux plantes qui ne servent à rien, des antibios qui font effet pendant deux semaines, en passant par toutes les crèmes du marché qui assèchent juste la peau,  les visites chez des magnétiseurs-qui-font-des-miracles-sur-les-autres-parait-il-mais-pas-sur-moi, la Diane 35 et j’en passe. Jusqu’au jour où mon dermato de l’époque (un vieux pervers qui profitait de chaque visite pour me peloter les seins soit-dit en passant) à finalement décidé de me mettre sous  Roaccutane.

 

Pour te la faire courte, c’est un traitement hyper costaud que tu prends pendant plusieurs mois, voire une année entière, et qui t’assèche de l’intérieur, peau et muqueuses, avec des effets secondaires sur les muscles, l’humeur etc.. plus ou moins balaises selon les personnes. Ce traitement  t’oblige également  à pendre la pilule, même si tu es vierge comme Marie, sinon il y a de bonnes chances que ton gosse naisse avec un bras, un jambe ou un cœur en moins. Donc tu as droit à une prise de sang tous les mois pour vérifier que tu as été sage (sinon c’est avortement direct) avec  checkage  au passage des taux de cholestérols et  gamma GT parce que ça peut aussi te bouffer le foie. Donc autant te dire que pendant la durée du traitement, c’est la VDM tous les jours. Mais ça marche.

 

Bref, à 18 ans, j’étais sortie d’affaire. Enfin c’est ce que je croyais. Parce qu’à 30 balais -  je ne sais pas si j’ai somatisé parce que je me trouvais trop vielle et que j’ai voulu faire une crise d’ado tardive  -  bing,  rebelote, crise d’acné de malade mental qu’aucun traitement (re antibio, hormones, diane 35) n’a pu éradiquer. Verdict du dermato : il faut refaire Roaccutane. Ca tombait, bien, je ne comptais pas avoir d’ enfant.

 

Bref, tout ça pour te dire que l’acné, je connais bien. J’en ai d’ailleurs gardé des traces, et pas que psychologiques (si vous avez un ado qui a de l’acné, faites quelque chose, ce n’est vraiment pas cool et ça peut ruiner des années, vraiment).

 

Donc pour en revenir à nos moutons, il se trouve que, va savoir pourquoi,  j’ai toujours eu  plus de spots sur le côté gauche que sur le côté droit de mon visage. Il se trouve aussi que même si je savais qu’il ne fallait pas le faire, je les éclatais tous les matins, parce que, quit à choisir, je préférais sortir avec la gueule sanguinolente que le fond de teint arrivait à  masquer plus ou moins, qu’avec la tronche couverte de spots tout gonflés, bien blancs, prêts à éclater à tout moment (oui oui , tu es bien sur un blog beauté…). 

Résultat de la stratégie adoptée : j’ai plein de cicatrices, des mini trous un peu partout sur le visage, en particulier sur la joue gauche. Et ça, ça me pose un vrai problème, parce que même avec 18 couches du fond de teint le plus couvrant du monde, tu ne peux pas les cacher, car ce n’est pas une question de pigmentation mais de relief.

 

Crateres

 

J‘en avais parlé à ma nouvelle dermato (qui ne me pelotait pas les seins) à la fin de mon deuxième round de roaccutane, et elle m’avait dit qu’il y a avait des solutions, mais qu’il était trop tôt pour en discuter car il fallait que l’acné soit définitivement éradiqué depuis plusieurs années pour traiter les cicatrices. J’ai donc pris mon mal en patience tout en me renseignant  sur les différentes méthodes existantes.

J’étais prête à tout, y compris la dermabrasion, méthode qui consiste, en gros, à te faire décaper toute la couche supérieure de l’épiderme avec, toujours en gros, du papier de verre jusqu'à la chair pour qu’une nouvelle peau repusse à la place. Ma dermato m’a  tout de suite annoncé la couleur : presque plus aucun médecin  ne pratique cette méthode car c’est trop dégeulasse pour eux et difficile à vivre pour le patient (tu ne peux pas sortir de chez toi pendant plusieurs semaines tellement c’est impressionnant, en plus des soins spécifiques qu’il faut faire et qui t’oblige à rester cloitrer chez toi). On fera plutôt du laser et / ou des peelings chimiques.

 

Bref, j’y pense quasiment tous les jours, surtout l’été quand la lumière fait cruellement ressortir tous ces trous disgracieux qui font qu’aujourd’hui encore, jamais, ô grand jamais, je ne pourrais sortir de chez moi sans fond de teint.

 

J’ai rendez-vous ce soir pour faire le point et définir les traitements appropriés. Et j’ai décidé que j’allais te faire partager mon expérience. Enfin, si tu as envie hein, je ne vais pas te forcer à lire « les aventures de la trentenaire contre les cicatrices d’acné »  non plus !

 

Mais voilà, j’ai beaucoup réfléchi, longuement hésité en me disant que je souhaitais que le blog reste léger et surtout sur le thème des cosmétiques et non de la chirurgie / du médical, et finalement je me suis dit que c’était important pour moi que j’avais envie de partager cette étape de la vie de ma peau…

 

Donc je vais tout t’expliquer, tout te montrer, je te ferai un point régulièrement et mettrai même des photos pour bien te montrer comment c’est moche un trou d’acné et comment ils vont bien partir ces petits enfoirés.

 

Et puis si ça peut aider, parce que je ne suis sûrement pas  la seule à qui l’acné  a laissé des traces…

Partager cet article

Repost 0
Published by AnneK - dans Blabla
commenter cet article

commentaires

Ellen A Paris 29/12/2011 14:33

Bonjour Annek,
Je viens de découvrir ton blog sur Hellocoton, et ton article m'a beaucoup touchée. Je te souhaite sincèrement de trouver un traitement qui te permettra d'obtenir des résultats durables.
Bises et bon courage ♥

AnneK 29/12/2011 20:46



Merci Ellen, ton message est adorable!



camille 16/12/2011 20:10

Hey c'est cool que tu en parles! l'acné ça bouffe la vie t'as raison, surtout quand t'as plus 14 ans !

AnneK 19/12/2011 08:38



C'est clair! J'espère que j'en suis définitvement débarassée parce que je trouve qu'adulte, c'est encore plus copliqé à gérer. 



Je suis aussi là:

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Annek sur Hellocoton

Tu Cherches Quelque Chose De Précis?

Pub!

120x90_logo_web.gif

pub

Archives

Contact:

Merci!

Rubriques